Cameroun : Démarrage en fanfare de l’examen des projets de lois

Cameroun : Démarrage en fanfare de l’examen des projets de lois

Envoyé par le président de la république, ils tournent autour de l’environnement, la diplomatie, l’économie et la finance.

Deux jours après l’ouverture des travaux de la deuxième session ordinaire, la commission des présidents a jugé recevable 04 projets de lois et les a transmis aux différentes commissions spécialisées.

Majoritaire au parlement, le gouvernement aux couleurs du parti au pouvoir est celui qui en a fait la proposition au nom de Paul BIYA.  Outre cette séquence, le très honorable Cavaye Yeguié Djibril a aussi annoncé la réception ainsi que la validation de deux questions orales aux membres du gouvernement.

Le Cameroun est à la recherche de financement pour relancer son économie.

La pandémie à coronavirus impacte sérieusement sur le pays.  Les données en provenance de l’institut national de la statistique ne sont pas très bonnes. A cela s’ajoutent des fautes de gestions et autres détournements des gestionnaires, indiquant qu’ils accentuent la pression des bailleurs de fond.

Face à cela, Joseph DION NGUTE et son équipe parcourent virtuellement le monde à la recherche des capitaux. D’où les projets de loi : N°1093/PJL/AN portant ratification de l’ordonnance N° 2021/002 du 26 Mai 2021 modifiant et complétant certaines dispositions de la loi N°2020/018 DU 17 Décembre 2020, portant loi de finance de la république du Cameroun pour l’exercice 2021 et N°1094/PJL/AN autorisant le Président de la République à ratifier l’accord d’étape vers un accord de partenariat économique bilatéral, entre la République du Cameroun et le Royaume-Unis de la Grande Bretagne et Irlande du Nord. Le députe Samuel MOTH se réjouir de ses propositions de loi. Pour lui : ’’ La dynamique enclenchée au Cameroun permet de combler les manquements observés dans l’élaboration du budget, les nouveaux éléments adossés sur la résilience, d’où le réajustement.’’

La cure de  jouvence pour les relations camerouno-suisse, dans l’optique de renforcer les liens d’amitié et de solidarité qui unissent le Cameroun et la Suisse , les mandataires du peuple vont étudier  le projet de loi N°1095/PJL/AN autorisant le président de la république à ratifier l’accord de coopération entre le gouvernement de la république du Cameroun et le conseil suisse, relatif à la suppression réciproque de l’obligation de visas pour les détenteurs de passeports diplomatiques ou de service, signés  le 26 septembre 2014 à Yaoundé.  Une étude qui intervient au moment où le prix du passeport a connu une augmentation. Pour Eugene LANDOU homme d’affaire, ‘’Il serait salutaire d’étendre la mesure de suspension de visas à tout le monde, car les étudiants et autres commerçants pourraient très bien trouver leur compte ‘’

L’Etat se met à l’école des ressources naturelles et des savoirs traditionnels

Situé en plein cœur de la forêt équatoriale, le Cameroun porte fièrement son nom d’Afrique en miniature. Sa flore et sa faune riche regorge d’énorme trésor à explorer et à préserver pour le bonheur du grand nombre. Le projet de loi N°1096/PJL/AN régissant l’accès aux ressources génétiques, à leurs dérives aux connaissances traditionnelles associées et le partage juste et équitable des avantages issus de leur utilisation est en examen. Son adoption ferra évoluer les choses dans le secteur.

Thierry EDJEGUE

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.