Orange Money : Les chiffres flatteurs du géant français de la télécommunication

Orange Money : Les chiffres flatteurs du géant français de la télécommunication

L’entreprise vient de célébrer les 10 ans de lancement du service de transfert d’argent via sa plateforme et la structure s’en tire avec environ 800 milliards de FCFA par mois.

800 milliards de FCFA, c’est le montant de transfert d’argent qui transite chaque mois à travers le service d’envoi et de réception Orange Money. C’est la principale déclaration à retenir de la rencontre organisée par cette structure lors de la célébration de la décade qui marque le lancement de ce service au Cameroun.

La rencontre qui avait pour cadre, l’hôtel Hilton de Yaoundé ce 05 juillet 2021 a été l’occasion pour Emmanuel Tassembedo, Directeur Général d’Orange Money Cameroun de rappeler les exploits de ce service lancé en 2011 par la multinationale française de télécommunication. « Aujourd’hui affirme le patron de cette filiale, Orange Money Cameroun c’est plus de 800 milliards de FCFA par mois en valeurs cumulées de transactions. » Le manager poursuit par ailleurs : « Quand je dis valeurs cumulées de transactions, ce sont les dépôts et les retraits, les transferts d’argents, les paiements marchands, etc. Nous faisons environ 03 millions de transactions par jour. Avec l’interopérabilité avec le GIMAC lancée en juillet 2020, on voit bien que la valeur cumulée des transactions que ce soit cumulées du Cameroun ou d’autres pays de la sous-région où l’on peut envoyer ou recevoir de l’argent. »

Selon le chef de file du service Orange Money, c’est plus de 70% des transactions de la zone Afrique Centrale qui transitent par la plateforme du géant français des télécommunications.

 Des résultats plutôt flatteurs pour cette entreprise qui contribue par ailleurs à remplir les caisses de l’Etat du Cameroun. En effet, le groupe retient la TVA (Taxe sur la Valeur Ajoutée) qu’il reverse à l’Etat et à cela la multinationale y associe d’autres taxes en vigueur relatives à leur domaine d’activités à l’instar de l’impôt sur le bénéfice applicable sur les revenus. Un contribuable de choix pour la fiscalité tant interne qu’aux portes du Cameroun.

Un succès qui n’est que la résultante d’un service de qualité dont les chiffres sont éloquents dans plusieurs secteurs.

 L’entreprise conduite par Frédéric Debord, Directeur Général de Orange Cameroun a dans son portefeuille, environ 07 millions de comptes de paiement mobile et plus de 60 000 partenaires marchands et de distribution. Parmi les 07 millions de détenteurs du porte-monnaie électronique, c’est sensiblement 04 millions de ces derniers qui disposent de comptes actifs en 2021 contre 200 000 il y a 06 ans. De quoi réjouir le manager dont les réformes ne cessent de porter des fruits. « L’augmentation sans cesse croissante de la base de clientèle, plus exigeante en termes de qualité de service, la diversification des produits offerts, l’arrivée des concurrents nous ont conduit à concevoir une nouvelle normalité reposant sur quelques piliers dont le plus critique nous semble être l’accélération de l’autonomisation de nos processus, de la digitalisation de nos offres, de l’implémentation du selfcare et la mise en œuvre de partenariats stratégiques afin d’assurer une meilleure disponibilité du produit. »

Des réformes toujours plus innovantes qui visent selon le patron d’Orange Cameroun à monter d’un cran avec la mutation dans les prochains mois d’Orange Money comme établissement de paiement.

Une procédure enclenchée courant 2019, le groupe n’attend plus que la confirmation des autorités compétentes pour permettre à ce service de faire évoluer son activité en toute autonomie à travers des services plus attrayants, plus compétitifs, comparables à ceux des établissements financiers.

Brice Ngolzok

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.