Santé: Le Centre Hospitalier Régional d'Ebolowa prend corps

La visite d’inspection du ministre de la santé publique a permis évaluer l’ètat d’avancement des travaux.

La première quinzaine du mois de novembre 2021 est ciblée pour l’inauguration officielle de cette formation hospitalière . C’est la principale nouvelle issue de la visite effectuée le vendredi 22 octobre 2021 par le Ministre de la Santé Publique MANAOUDA Malachie , dans la région du Sud accompagné du Représentant résident de L’OMS au Cameroun Phanuel HABIMANA.

États des lieux

Le 9 février 2017 on assistait à la pose de la première pierre. 04 ans plus tard, le building est sorti de terre et affiche fière allure. Mis à part quelques réglages à effectuer notamment la signalétique qui doit être présentée dans les deux langues officielles, on peut dire avec assurance que le Centre Hospitalier Régional d’Ebolowa est prêt à être totalement mis en service.

Un tour du propriétaire

située en plein coeur de Ngalane à Ebolowa, c’est en compagnie des autorités administratives et traditionnelles de la localité, du Représentant Résident de l’OMS ainsi que des responsables de son département ministériel que Manaouda Malachie a tour à tour sillonné les differents services qui constituent cette formation sanitaire.
De l’imagerie médicale à la radiologie, passant par les services de gynécologie obstétrique, de neonatologie, de pédiatrie et de laboratoire. Le Ministre a été marqué par l’évolution des installations progressives de certaines unités de soins. Il s’agit de l’imagerie médicale et les consultations neurologiques qui sont fonctionnels à 80% ; les consultations de médecine générale à 20%, kinésithérapie à 30%, laboratoire 20%, pharmacie 30%, et le service de la morgue à 30%.

Ce qui reste à faire

Des actions restent à mener pour assurer le fonctionnement optimal de cet hôpital. Les besoins exprimés par EKONO, Directeur du Centre Hospitalier et Régional d’Ebolowa( CHRE) se situent tant au niveau des équipements, l’acquisition et l’installation d’incinérateur, et du mobilier de bureau), de la logistique (mise à disposition du matériel roulant), que des Ressources Humaines (affectations du personnel soignant et d’un régiseur de recettes, et des formations à l’utilisation et la maintenance du matériel ). Sur le plan juridique, Michel EKONO a relevé au passage l’attente de l’acte juridique créant le CHRE.

En saluant la volonté, l’engagement, l’engouement et la motivation observés au sein de l’équipe du CHRE, le MINSANTÉ est revenu sur le principal défi qui attend à savoir, garder cet édifice et tout ce qui le compose à l’état actuel. Pour cela, il a exhorté son Directeur à mettre un point d’honneur sur la maintenance de l’infrastructure et des équipements, afin que les populations puissent toujours bénéficier des meilleurs soins.

Thierry EDJEGUE

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.