Cameroun : Une terre d'hospitalité légendaire.

Cameroun : Une terre d'hospitalité légendaire.

Loin d’être un slogan creux, cette maxime est une réalité sur son sol.


Avec une superficie de 475 442 km2, le Cameroun est un pays situé au cœur de l’Afrique centrale avec une ouverture très attractive sur l’océan Atlantique. Sa devise ‘’Paix-Travail–Patrie’’, fait de cette nation un espace atypique en tout point de vue.

De par sa position géographique, sa population et ses richesses naturelles, ce pays est une véritable terre d’accueil et un asile d’hospitalité pour les étrangers. Cette générosité humaine trouve ses fondements dans la structure anthropologique et sociologique de l’homme camerounais. Pour le sociologue Joseph BIOLO : << La caractéristique première du camerounais, c’est la cohésion et l’ harmonie sociale adossée sur une solidarité mécanique, qui le pousse à toujours intégrer la présence et le bien-être de l’autre.>> C’est peut-être ce qui peut justifier cet important flux de réfugiés en terre camerounaise où les autorités civiles et militaires ne font pas de distinction quand il s’agit de faire respecter la loi.


La tenue du championnat d’Afrique des nations (CHAN) au pays de Samuel ETO’O permet s’il en était encore besoin de confirmer ce slogan ‘’Cameroun, terre d’accueil et d’hospitalité légendaire’ ». Le brassage humain entre locaux et visiteurs pendant cette compétition est impressionnant, ce qui d’ailleurs ne surprend pas le Journaliste Armand Roger TEPONNO qui déclare : << En règle générale, les populations sont bienveillantes. Une bienveillance encore plus accrue dans les zones reculées. Ce sont des zones où de toute évidence la méfiance qu’on peut percevoir dans les grandes métropoles n’a pas lieu d’être. On se sentira tout de suite à l’aise dès les premiers contacts. On vous offrira volontiers à boire et à manger, et des choses de plus en plus rares dans les villes, ainsi qu’un endroit pour dormir >>. À cette fraternité, s’ajoute une diversité artistique et culturelle qui est un atout essentiel pour la consolidation de la stabilité nationale chère à ce peuple ingénieur.


Au Cameroun pays bilingue, la chaleur humaine se nourrit de son multiculturalisme qui recèle des valeurs d’amour, d’intégration,d’ unité et de partage des us et coutumes des quatre grandes aires culturelles que sont : les Fang bétis, les soudano-sahéliens, les grassfield et Sawa. C’est peut-être la raison pour laquelle Armand ROGER TEPONNO soutient que le camerounais ne calcule pas, il fait confiance très vite, et vous à l’aise dans un environnement que l’on découvre à peine. Cet esprit d’ouverture et d »accessibilité se contamine à la vitese de la lumiere pendant les grands événements sportifs et culturels auquels les sélections camerounaises participent.

Thierry EDJEGUE

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.