CAN 2021 : le Cameroun obtient la médaille de bronze

Les Lions Indomptables ont conquis la 3e place de leur Coupe d’Afrique des nations, ce 5 février au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé à la suite d’un match épique.

CAN 2021 : le Cameroun obtient la médaille d’argent

Les Étalons ont fait preuve d’un réalisme impressionnant dès le début de cette rencontre. L’ouverture du score de Steeve Yago, intervient juste après une double occasion dangereuse du milieu de terrain Jean Onana avant la moitié de la première mi-temps. Malgré quelques attaques sporadiques des Lions, le centre mal apprécié par André Onana, le portier camerounais au second poteau va aggraver le score à travers le magnifique Issa Kaboré, le latéral droit des Étalons Burkinabé.


Les Camerounais quittent la pelouse sous le score sans appel de 2 but à zéro sous des huées de leurs supporters venus pourtant pousser les cinq fois champions du continent à la victoire. De retour des vestiaires, Toni Conceiçao le sélectionneur portugais fait intervenir le capitaine et meilleur buteur de la compétition, Vincent Aboubakar, ainsi que Moumi Ngamaleu (46e). Mais les Lions, qui alignent ce soir quasiment leur équipe B, n’ont même pas le temps de percevoir les effets de ce double changement. Car moins de cinq minutes avant le début de la seconde période, le centre ajusté avec maestria par Bertrand Traoré, Djibril Ouattara reprend le ballon d’une tête plongeante pour le troisième but des coéquipiers d’Issa Kaboré.


Toni Conceiçao met le virevoltant attaquant de Lyon en France, Karl Toko Ekambi afin d’étoffer l’attaque camerounaise. Une stratégie qui va porter des fruits à travers Stéphane Bahoken qui, d’une demi-volée, après un cafouillage dans la surface burkinabè à la 71e minute va réduire le score. 3 buts contre 1 les actions dangereuses en faveur du Cameroun s’enchaînent désormais. A la 84e minute, Aboubakar inscrit un but pour augmenter son compteur but à sept dans cette compétition. Un super coup de tête dans la surface de réparation à la suite d’un corner du latéral Olivier Mbaizo. Le douzième joueur redonne de la voix e faisant vibrer les gradins du stade Ahmadou Ahidjo.


La récompense ne se fait pas attendre après une incompréhension entre le gardien et son défenseur central à la 87e minute. Vincent Aboubakar profite cette mauvaise sortie du gardien Farid Ouédraogo, qui percute Soumaila Ouattara, pour égaliser de près : 3-3. Remontada, le capitaine camerounais devient le troisième joueur à mettre au moins 8 buts durant une phase finale, après le Congolais Ndaye Mulamba en 1974 et l’Ivoirien Laurent Pokou 1970 avec respectivement 9 et 8 buts chacun. Le Cameroun termine ainsi sur la plus petite marche du podium à la suite d’un match riche en émotions pour enfin donner la victoire aux tirs au but (5-3).

Brice Ngolzok

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.