Les morts d'Eseka troublent les fêtes de fin d'année 2022.

Six ans après le drame, le gouvernement inaugure la stèle érigée en mémoire des victimes.

morts d'Eseka

Dans un communiqué publié le 14 Décembre, le ministre des Transports (Mintransports), Jean Ernest Masséna Ngalle Bibehe, annonce qu’il présidera, en sa qualité de «représentant
 personnel»
du chef de l’État, la cérémonie d’inauguration officielle de la stèle érigée en mémoire aux victimes de l’accident ferroviaire survenu le 21 Octobre 2016 à Eséka, chef-lieu du département du Nyong et Kellé, dans la région du Centre. La cérémonie est prévue le vendredi 16 
Décembre 2022 à l’esplanade de la gare voyageurs d’Eséka. Pleurs, mélancolies et consternations seront de la partie. « Difficile de tourner la page de cette tragédie nationale quand on n’a pas fait son deuil.
Ma mère reste traumatisée depuis que son fils lui a dit aurevoir ce jour, il lui arrive de servir à manger à mon frère et elle s’est opposée catégoriquement a que sa chambre soit refaite »
. Nous a confié André A, frère d’une victime.

L’oeuvre d’art commémorative intervient six ans après cet accident ferroviaire, le plus meurtrier du pays. À la suite de cette catastrophe sans précédent, le président Paul Biya avait ordonné la construction d’une stèle. La pose de la première pierre a eu lieu en Septembre 2018. Durant cette cérémonie le ministre des Arts et de la Culture de l’époque dira « La construction de ce monument a pour but de faire en sorte que la tragédie d’Eséka soit à jamais commémorée par la nation, et que la mémoire des victimes soit célébrée par le pays tout entier à travers cette œuvre d’art  ». Entre arrêts des travaux et autres perturbations liées à la finalisation du chantier, le joyau architecture est enfin là.

Précisons que dans la nuit du 20 au 21 Octobre 2016, une burse cédait du côté de Mayai divisant la route en deux. Impossible de rallier les capitales politique et économique du Cameroun. Dans la foulée beaucoup de voyageurs se sont rués sur le train. Un train passager de la Cameroon Railways (Camrail) bondé de passagers en partance de Yaoundé pour Douala qui va dérailler à Eséka, faisant officiellement 79 morts et quelques 800 blessés.

T.E

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.