Sante : Union sacre pour lutter contre l'abus et le trafic illicites des drogues

Le message délivré par MANAOUDA Malachie, Ministre de la Santé Publique(Minsante) le 06 Juillet 2022 lors d’un point de presse.

La 35eme édition de la Journée internationale de lutte contre l’abus et le trafic illicite de drogue s’est célébré sous le thème « Aborder les défis liés aux drogues en temps de crises sanitaires et humanitaires ». La structure opérationnelle (Comité national de lutte contre la drogue) s’est déployée sur le terrain. Une longue série d’activités ponctuée de campagnes de sensibilisation, de conférences éducatives et des marches sportives se sont tenues.

Etats des lieux du phénomène

En 2021, 946 nouveaux patients demandeurs de traitements ont été enregistrés dans les Centres de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA). Sur la même période, le pourcentage des patients demandeurs de soins dans les zones de conflits (Extrême-nord, Nord-ouest, Sud-ouest) a connu une progression significative, voire interpellatrice de 22% en 2019 à 43% en 2021. Il apparaît clairement que les crises sécuritaires et sanitaires que traverse le pays en ce moment et les conséquences qui en découlent (stress, dépression, anxiété, troubles de sommeil…) exposent les plus fragiles à la surconsommation de l’alcool et des différentes drogues.

Selon le Rapport 2020 sur l’épidémie de l’abus des substances psychoactives et dépendogènes, le canabis (43,19%), le tabac (19,84%) et l’alcool (15,17%) constituent les principales substances primaires abusées et faisant l’objet de demandes de traitement. Les jeunes âgés de 23 ans constituent la couche la plus touchée et la majorité de patients réside en zone urbaine (72,10%). « .

Les mesures gouvernementales pour lutter contre ce fléau

La déclaration de presse du Minsanté clôturant les activités commémoratives de cette édition était alors le lieu de renouveler la détermination des pouvoirs publics à mener une lutte sans relâche contre ce fléau. A cet effet, le Gouvernement a réitéré son engagement à poursuivre l’intensification de la sensibilisation autour des problèmes liés aux drogues; le renforcement des activités de prévention en milieu scolaire et l’équipement des CSAPA (19 au total). Au regard de l’ampleur du phénomène, le Ministre de la Santé Publique a lancé un appel à toutes les parties prenantes pour plus de vigilance et d’engagement à ce combat de tous les temps.

T.E

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.