Societe : La polémique de trop pour Issa THIROMA BAKARY

Le ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle a tenu des propos troublants lors de la cérémonie d’ouverture d’un forum sur l’emploi

La ville de Douala est réputée pour son goût prononcé dans les affaires. Capitale économique, elle façonne l’essentiel du tissu économique du Cameroun. C’est justement dans cette belle cite que Issa TCHIROMA BAKARY en sa qualité de ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle dira le 31 Janvier 2022  » Vous envoyez vos enfants dans des facultés qui forment pour des gens qui ne travailleront jamais. Vous envoyez les enfants dans la faculté d’histoire-Géo, je n’ai rien contre. Mais si vous envoyez vos enfants ils vont vous rapporter une maîtrise en Histoire-Géo ou en lettres grecques ou modernes, ils viendront avec ces diplômes là et ils ne travailleront jamais .  » Une déclaration choquante qui va déchainer la toile.

La colère de Pierre NKA

Dans un post daté du 01 Février 2022 sur sa page facebook, le journaliste et enseignant pense que le ministre est entrain de détourner la jeunesse. Pour lui la connaissance de l’histoire au sens de la connaissance du passé basé sur les écrits est un défi qui s’impose au Cameroun. L’écriture et la maitrise de l’histoire comme un « récit national » devrait être une priorité.  » Ce récit national est celui qui permet la construction d’une mémoire collective. Sans une histoire commune unanimement partagée, il est difficile d’avoir une culture stratégique pour un pays qui se projette sur la scène internationale. Issa Tchiroma veut détourner la jeunesse camerounaise en cette semaine à elle consacrée d’une mission obligatoire que les générations ont essayée à leurs risques et périls à accomplir. L’histoire, ce n’est pas seulement enseigné dans un lycée ou un collège privé.  » Une sortie qui remet au bout du jour la vielle querelle sur l’authenticité de l’histoire du pays de Mongo BETI écris par les autres. Loin de la passion et l’émotion, le propos du ministre pourrai permettre de mieux structurer les sciences humaines dispensées dans nos amphis .

Le scepticisme de Mamadou MOTA

Cadre du mouvement pour la renaissance du Cameroun, Mamadou MOTA semble très remonté contre son compatriote. Rencontré par le journal ACTU CAMEROUN il affirme :  » Tchiroma appelle à la fermeture de la faculté d’histoire et de géographie. Ce spécialiste du Mali et de la création de plus de 500 mille emplois par an, donne les nouvelles orientations aux parle ta et à leurs rejetons. Selon lui, la seule école qui donne un métier est celle qui forme à démonter les roues d’un train à vapeur. Pays de 7 ans. Quand tu critiques c’est 7 ans. ‘’ L’homme politique transe le membre du gouvernement de menteur. Sa réponse à Issa TCHIROMA pourrait ressusciter le vieux débat qui existe entre l’enseignement général et l’enseignement technique au pays de Paul BIYA. Lequel vient de créer trois universités où histoire et la géographie seront encore dispensés

Thierry EDJEGUE

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.