Economie : Arrivage d’une nouvelle gamme de billets de banque et pièces de monnaie

Economie : Arrivage d’une nouvelle  gamme de billets de banque et pièces de monnaie

C’est une des résolutions de la double session ordinaire et extraordinaire du 20 juillet 2022 de Douala du Comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (UMAC). Laquelle s’appuie sur l’article 33 des statuts de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) qui lui confère le pouvoir d’injecter de nouvelles coupures en cas de nécessité. Les derniers réglages pour la mise à disposition de nouveaux signes monétaires (billets de banque et pièces de monnaie) dans cet espace communautaire sont en cours, conformément au quitus reçu le 2 octobre 2019 du Comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (Umac

Les changements éventuels des nouvelles coupures des billets de banque

Selon le journal Financial Afrik « , les coupures de 500, 1000, 2000, 5 000 et 10 000 FCFA devraient non seulement changer « de design et de format», mais également dotées des conditions de sécurité « plus fiables » rendant difficile leur falsification et leur reproduction « . De plus on note l’apparition de toutes les langues officielles en vigueur dans la zone Cemac sur les billets. Il s’agit notamment du français, de l’anglais, de l’arabe (Tchad) et de l’espagnol (Guinée équatoriale). En revanche on ne devrait pas avoir de nouvelles unités monétaires, contrairement à certaines informations laissant croire à la mise sur le marché des billets de banque de 2500 et de 25000 CFA. Toutefois, des changements pourraient intervenir au sujet des nouvelles pièces d’argent, avec uniquement la reconduction des unités monétaires de 25, 50, 100 et 500 CFA, ce qui consacrerait la disparition des pièces de 1, 5 et 10 FCFA dont l’usage serait de plus en plus inadapté à notre contexte.

Une couture monétaire a perpétué

Les changements de gamme de billets à la BEAC sont intervenus tous les 10 ans, plus précisément 1972, 1982, 1992 et 2002. Logiquement en 2012 on devrait assister à une nouvelle gamme ce qui n’a pas été le cas. Depuis bientôt 20 ans les six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale) utilisent les mêmes coupures .Une chose est certaine en 2023 sauf changement de dernière minute on devrait avoir de nouvelle coupures de billets en provenance de la BEAC.


T. E

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.