Assemblée nationale : Examen du projet de loi de finances au parlement

La commission des finances et du budget s’est réunie le 15 Novembre 2021.

Assemblée nationale : Examen du projet de loi de finances au parlement

La salle des commissions A de l’assemblée nationale  sis au palais des congres de Yaoundé a accueilli pendant deux heures et trente minutes, le ministre des finances, le ministre délégué et le ministre chargé des relations avec les assemblées. Sous la conduite de  l’honorable MOUTYMBO epse AYAYI , les députés ont cuisiné de fond en comble Louis Paul MOTAZE sur les prévisions des dépenses et recettes de l’Etat en 2022.  On note une inflation de 12% pour l’année précédente. Pour Richard DONFACK, le gouvernement est entrain d’appauvrir davantage le bas peuple pour une minorité oligarchique.

L’exécutif dicte sa loi à la chambre basse

Quatre jours après l’ouverture des travaux de la troisième session ordinaire de l’assemblée nationale, la commission de finances et du budget se réunie.  Délai jugé suffisamment court pour un travail de qualité. Interviewé le 11 Novembre 2021, Josuah OSIH décrivait déjà le mépris du parlement par l’exécutif. «  Les textes disent qu’on doit recevoir le projet de loi 15 jours avant les travaux, aujourd’hui on n’a toujours rien reçu et comme d’habitude ça va arriver dans les prochains jours et le travail sera bâclé ».

De toute évidence, le dépôt de ce projet de loi n’a pas respecté ce canevas.

Les grandes orientations du budget

La circulaire du chef de l’Etat fixait le cap des priorités suivantes : L’éradication de la pandémie au coronavirus et la relance économique post-19. En somme, au cours de l’année 2022 l’emphase sera mise sur :

Les grands projets d’infrastructures

Le plan de soutien à la production des biens de consommation

L’amélioration du climat des affaires

La résorption de la crise sécuritaire

L’optimisation des recettes internes non pétrolières

La transparence dans la gestion publique

La consolidation des acquis et le renforcement du processus de décentralisation.

Thierry EDJEGUE

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.