Assemblée nationale : Le torchon brule entre Hon Salmana et Cavaye Yeguie Djibril

La correspondance du président de l’assemblée national a son homologue de la république centrafricaine au sujet du député Salmana étale au grand jour le climat délétère qui règne entre les deux élus du peuple camerounais.

Hon Salmana et Cavaye Yeguie Djibril

La communication privée va voie épistolaire de Cavaye Yeguie Djibril en direction du pays frère et ami la République Centrafricaine qui s’est retrouvé sur les réseaux sociaux n’est pas surprenante pour ceux qui appâtent les couloirs du parlement. L’objet de celle-ci est assez claire « Dénonciation » et plus loin on peut lire « Il serait souhaitable de porter à la connaissance des autorités de votre Grand et Beau pays que ce député de moralité douteuse agit pour son propre compte.» En d’autre terme Honorable Salmana Amadou Ali serai non seulement peu fréquentable mais sous surveillance permanente quoi que revenu de son écharpe de député. Alors si-t-elle est le cas comment a-t-il pu se retrouver à la chambre basse du parlement ?

Les rapports de Salmana Amadou Ali et la République centrafricaine

Salmana Amadou Ali,est un éminent opérateur économique en RCA dans divers secteurs notamment : l’agroalimentaire et la foresterie… Son chiffre d’affaires de plus en plus croissant. Son audace d’investir dans un État a poussé le président Faustin Archange Touadera, grand maître des ordres nationaux à élever au grade de Commandeur de l’ordre du mérite commercial en Juillet 2022. Dans sa prise de parole ce jour-là l’honorable Salmana s’est dit très reconnaissant envers sa hiérarchie parlementaire notamment le Président de l’Assemblée Nationale, le très Honorable Cavaye Yeguié Djibril qui lui a accordé cet n-ième ordre de mission afin qu’il hisse une fois de plus les couleurs du Cameroun au plus haut sommet. Il n’a pas oublié de remercier l’ensemble des chefs d’Etats de la sous-région en général et ceux de la RCA et du Cameroun en particulier, pour leurs efforts pluriels dans la promotion des échanges Sud Sud. Il a remercié également l’ensemble de tous les citoyens centrafricains qui lui font se sentir chez lui et en qui il a pleinement confiance. Coup de théâtre ! Deux mois après on apprend qu’il est d’une moralité douteuse.

A la recherche de la source du conflit entre les deux personnalités

En Mai 2022 une banderole tenue par quelque jeune à Tombere dans la région de l’Extrême Nord affiche le message suivant « SALMANA NOTRE FUTUR PAN » La région s’enflamme et la toile prend le relais. Le concerné fait un démenti sur sa page en se réserve le droit de porter plainte aux auteurs de cet acte et réaffirme son soutien à l’actuel président Cavaye Yeguie Djibril. « JE NE SUIS PAS LE futur PAN. MISE AU POINT : C’est avec horreur et stupéfaction que j’ai appris qu’une banderole imprimée du message « Salmana notre futur PAN » a été brandi hier à Tokombere dans le Mayo Sava région de l’extrême Nord… » A-t-il poste le 22 Mai 2022. Cet incident ne semble pas malheureusement pas être derrière eux. Lors de sa participation à la 47 Assemblée Parlementaire de la Francophonie à Kigali capitale du Rwanda du 5 au 9 juillet 2022, le plénipotentiaire camerounais sur près de 200 participants à décrocher le prestigieux poste de Rapporteur Mondial de la Francophonie pour le parlement des jeunes. Un fait très important dans le cadre du rayonnement du modèle camerounais en matière de responsabilisation de la jeunesse, surtout son accession progressive dans les instances de décisions. Il est sorti du lot du fait du leadership camerounais. Son choix n’a donc pas été un fait de hasard. Lui qui compte parmi les jeunes députés qui se distinguent au Cameroun et même avant son entrée dans la chambre basse. A titre de rappel Salmana Amadou Ali est vice-président de la commission des finances et du budget à l’Assemblée Nationale.

Thierry EDJEGUE

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.