Assemblee Nationale : Vers implémentation du Service d’aide médicale d’urgence (SAMU) dans tous les départements

L’Etat du Cameroun compte sur le soutien de  ses partenaires  bilatéraux que sont  la France et  la Corée du Sud

Les honorables NJUME Peter et NGO ISSI Rolande ont donné des sueurs froides au  ministre de la Santé publique lors de la pleniere relative aux questions oratrajes de flamenca color zaino errea detska kozusinova kabelka zaino errea nike just do it sleeve logo hoodie cuscino riscaldante per cervicale amazon t shirt nike france blanc maratonky obuv αναπηρικο καροτσακι πετρουπολη teka egymedencés gránit mosogató nike rn cmtr agyváltós fitness kerékpár breeze detangler spray von glynt personalized baseball jerseys yeezy boost 350v2 les.  Cet exercice qui vise le contrôle de l’action du gouvernement a permis à Manaouda Malachie de faire un certain nombre de déclarations.  Notamment le fait que L’État du Cameroun est en train de développer le déploiement du Service d’aide médicale d’urgence (SAMU) avec la coopération française et sud-coréenne. L’idée est qu’à terme, chacun des 58 départements du pays puisse être doté d’un Samu.

L’honorable NGO ISSI Rolande voulais savoir que fait l’Etat pour améliorer le plateau technique des formations sanitaires situées sur les axes accidentogènes.  lManaouda Malachie s’est défendu en évoquant la mise en place progressive d’un maillage qui permet de venir en aide efficacement aux accidentés de la route. Mais pour le Minsanté, le diagnostic est clair : c’est plus une gestion des accidents qui fait défaut et une meilleure prise en charge que le plateau technique.

Pour autant, le Minsanté déclare avoir relevé le plateau technique de trois hôpitaux situés sur l’axe Douala-Yaoundé, le plus fréquenté du pays. Ainsi, les hôpitaux de Mbankomo, Pouma et Edéa ont vu leurs équipements renouvelés. « Au sujet de l’hôpital de district de Pouma. Cette formation sanitaire est passée d’un état de délabrement très avancé, avec un taux de fréquentation nulle à un état acceptable aujourd’hui. Sa réhabilitation a permis d’être doté d’un plateau technique de qualité et à la prise en charge des urgences », a développé le patron de la sante au Cameroun.

De plus Certains évènements ont par ailleurs contribué à améliorer les prestations médicales. Le ministre Manaouda cite ainsi l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations en janvier-février 2022 qui a permis au Cameroun d’acquérir de nouvelles ambulances et des unités médicales mobiles ; et la survenue de la pandémie a covid-19 a permet de remettre a jour certains plateau techniques dans les régions. Il va terminer son propos en affirmant  que  la construction des centres hospitaliers régionaux participe de cette volonté  de l’Etat d’assurer l’Assistance voyageurs du transport routier. Des réponses qui laisser perplexes  l’assistance.

T.E

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.