Cameroun : Blick Bassy se bat pour réhabiliter Um Nyobe

Cameroun : Blick Bassy se bat pour réhabiliter Um Nyobe

L’album « 1958  » plante le décor de cette bataille historico-politique qui se joue en terrain musical.

Trois ans après la sortie de son dernier album, l’ancien membre du groupe macase organise une tournée locale de présentation du projet. Le <<BLICK BASSY 1958 tour >> a connu 06 spectacles, 03 ateliers et 01 table ronde. Soutenue par le Goethe institut, l’institut français du Cameroun, l’artiste a véhiculé son message et sa nouvelle philosophie de la vie. Au lendemain de son dernier show donné dans la salle de spectacle du Goethe institut, Joseph OWONA NTSAMA, poste sur sa page Facebook  » Troublant et transgressif, à propos du concert de Blick » le chroniqueur musical affirme que l’artiste sur scène les a conduits dans un univers psychédélique où s’entremêlent poésie, danse et mysticisme dans un spectacle de haut vol.

Le projet musical et mémoriel dédié à Ruben Um Nyobe

Le quatrième album de l’artiste-musicien baptisé « 1958  » est un vibrant hommage aux héros indépendantistes. Et tout particulièrement à Ruben Georges François Nyobé, l’un des premiers dirigeant à avoir revendiqué l’indépendance de son pays et qui pour cela fut assassiné le 13 Septembre 1958. Enregistré à Paris au Studio Ferber, co-réalisé par Renaud Letang (Feist, Chilly Gonzales, Souchon …) l’album sorti en 2019 est un savant mélange entre tradition et modernité. L’auteur navigue entre le folk et l’afro Blue afro.

La langue bassa est celle que l’artiste utilise ici. Grace à son timbre vocale unique et emouvant , Blick Bassy s’adresse à son héros national  pour lui témoigner son admiration (Ngwa, l’ami), se glisse dans sa peau (Lipém), raconte un épisode de son combat (Maqui). Exige des responsables qui depuis l’indépendance ont eu à gérer son héritage, et s’en sont rarement montrés dignes, qu’ils rendent des comptes (Mpodol). Interpellant avec la même intensité sa génération (Ngui Yi, l’ignorance) il s’indigne de les voir sacrifier leurs valeurs ancestrales pour convoiter des richesses illusoires miroitées dans les médias, enlève au passage leur prestige aux frimeurs (Sando Ngando), expose les traitres (Pochë). Et pour finir, invite à discuter plutôt qu’à se déchirer (Bes Na We).

blick bassy tour

Le personnage Blick dans son essence 

Petit-fils de Maquisard, Blick Bassy connait une enfance perturbée.  Très Têtu, son papa l’envoie au village. Cet épisode dit-t-il marque un tournant décisif dans sa vie. Pendant quatre ans il apprend auprès de son oncle à connaître et respecter la nature.  Se familiarise aux us et coutumes ancestrales. Ce retour aux sources en pleine adolescence lui permettant non seulement de se découvrir mais aussi d’assimiler l’Assiko, le Bolobo ou le Mbaye.

 Auteur-compositeur, chanteur, guitariste, percussionniste, producteur et écrivain, la carrière de Blick Bassy connaît une ascension fulgurante. Avec le groupe Macase il remporte entre autres le Prix RFI Musiques du Monde et le Meilleur groupe par MASA en 2001 ; le Meilleur Nouveau Groupe africain aux Kora Prix et le Prix CICIBA en 2003. Deux ans plus tard, il entame une carrière solo et s’installe à Paris en France. En 2009, il sort son premier album « Léman « . Deux ans plus tard Hongo calling. Plus tard il produit  » Akö  » et « 1958″. Lauréat de plusieurs prix prestigieux dont le Grand Prix SACEM des Musiques du Monde en 2019, il écrit le roman <<Le Moabi Cinéma>>, où il traite de la question de l’immigration. L’Occident est dépeint avec humour comme le miroir aux alouettes d’une jeunesse camerounaise désœuvrée et inconsciente des richesses de son pays.

Thierry EDJEGUE

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.