Cinéma : Basseek ba Kobio dévoile le scenario de la 26eme édition des Ecrans noirs

La conférence de presse du Mercredi ,14 Septembre 2022 au 6eme étage de la maison de la radio CRTV a permis de mieux cerner les contours de ce festival qui projette aux africains des films fait par les leurs .

Basseek ba Kobio
Basseek ba Kobio

Association d’utilité publique, Ecrans noirs est désormais inscrit au budget de l’Etat. Le gouvernement par le truchement du ministère des finances vote un financement chaque année qui passe au parlement. Le délégué général a commencé son propos par les remerciements envers la presse pour le soutien et l’accompagnement depuis un quart de siècle. La grosse annonce est que le festival retourne sur la colline de nkol nyada. Apres quelques rendez-vous manqués pour cause de session parlementaire, la prestigieuse salle du palais des congres va accueillir les cérémonies d’ouverture et de clôture les 1er et 8 Octobre 2022. Cette année l’essentiel du travail se fera en ligne. Les réservations des places en salle pour les projections, billets invitations pour la montée et la descente des marches sur tapis rouge et autres participations aux activités

Quelques points saillants de la 26eme édition

Placé sous le thème : Le cinéma, un art total, le festival Ecrans noirs va se tenir du 1er au 8 Octobre 2022 à Yaoundé, avec une délocalisation du 02 AU 04 Novembre 2022 a Douala. Les activités habituelles sont au rendez-vous notamment : les compétitions et les projections en panorama, le colloque international, le marché international du film de l’Afrique Centrale et les masters class sur divers domaine du 7eme art. Cette année le comité organisations a reçu près de 500 films en provenance de 35 pays dont 06 non africains. Le village du festival qu’est le musée national va s’ouvrir le 30 Septembre 2022 avec des animations diverses.

Les innovations de cette édition


La caravane dans les communes du Cameroun baptisée « Ecrans Noirs fait son cinéma » fait son apparition. Elle consistera dans 30 communes choisies pour leurs originalités, dynamisme et leur intéressement a la culture à mettre le cinéma camerounais en valeur. Les équipes du projet vont passer 2 à 3 jours par villes. Les ciné-clubs Ecrans noirs en direction des lycées et collèges du Cameroun âgés entre 11 et 20 ans. Il s’agit d’un programme que l’association éponyme articuler en trois volets : le visionnement distractif et la critique des films, la formation aux métiers de la culture cinématographique chez les jeunes et la réalisation des courts métrages.

T.E

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.