Coupe du monde : La prestation des lions indomptables divise la presse locale

Les unes des journaux du lundi, 05 Décembre 2022 sont assez parlantes sur la lecture plurielle de l’expédition qatarienne du Cameroun.

Coupe du monde

Le quotidien national « Cameroun Tribune » entretient l’espoir avec son titre  » L’honneur est sauf » le journal de Marie claire Nana exprime des regrets sur le parcours du Cameroun en se projetant sur les lendemains meilleurs qui s’ouvrent avec cette victoire héroïque sur le Brésil.

Le quotidien Mutations reste dans la même dynamique que le Cameroun tribune en titrant  » Le meilleur pour la fin » George Alain Boyomo et sa rédaction font remarquer en dépit de leur victoire historique sur le Brésil , l’aventure s’arrête au premier tour. Une sorte de bilan est d’ailleurs proposé aux lecteurs.

L’interview de Vincent Aboubakar à l’œil du Sahel s’inscrit dans la même logique. Le capitaine affirme que : « Les futurs génération feront mieux que nous »

En parcourant les différents articles des journaux ci dessus on a l’impression qu’ils ont privilégié la théorie du verre à moitié plein. Pays de sport , le football est une religion au pays de Samuel Eto’o.

Une autre phage de la presse pose un regard tout a fait différent . C’est le cas du trihebdomadaire » La Météo  » qui veut comprendre l’euphorie qui a habité les camerounais dans la nuit du 02 décembre 2022. D’où le titre » L’échec célébré » . Thierry Ndong Owona avec le journal  » Intégration  » lui emboîte le pas en titrant  » Élimination décisive ». Que dire du premier quotidien privé bilingue « Émergence » qui a déjà fait l’autopsie de la participation du Cameroun et propose une sorte de recette. D’où sa une principale  » Ce qu’il faut changer ». Le verre dans ce cas de figure est à moitié vide.

T.E

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.