Les chauffeurs de camion de Douala 5e en grève

Les chauffeurs de camion de Douala 5e en grève<br>

Ils ont entamé depuis mercredi 8 février, un mouvement de grève pour protester contre une taxe imposée par la mairie de Douala 5e.

Interrogé par l’équipe de Focus Média Afrique, un chauffeur de camion nous a confié que la mairie de Douala 5e a imposé une taxe de 2.000 FCFA sur tous les chargements, afin de sortir des carrières de sa commune. Une taxe qui selon ce chauffeur, n’est pas enregistrée au trésor public et qui est appliquée à chaque tour de chargement.

Il a ajouté que « cet argent qu’on donne ne nous aide pas en retour parceque les routes qui mènent dans les carrières sont complètement abandonnées par la mairie. Ils veulent nous axphysier dans ce pays. Trop c’est trop ».

Face à ce mouvement d’humeur, la mairie de Douala 5e a envoyé à kotto au lieu-dit « carrefour des immeubles », une cinquantaine d’agents de police municipale pour contrôler la masse. Les chauffeurs camions n’entendent pas céder à cette intimidation, et exigent que le sous-préfet règle cette affaire en annulant purement et simplement cette taxe de trop.

Les tensions se multiplient dans le secteur du transport, surtout avec l’augmentation des prix du carburant qui passe encore très mal.

Gilles Noubissie

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.