Santé: Adoption du manuel opérationnel des soins et services VIH-SIDA

Le paquet d’offres de services arrêté permet de rembourser les frais relatifs aux consultations de routine, les CPN, les carnets et dossiers médicaux, le dépistage l VIH, la charge virale entre autres.

Le paquet d'offres de services arrêté permet de rembourser les frais relatifs aux consultations de routine, les CPN, les carnets et dossiers médicaux, le dépistage l VIH, la charge virale entre autres.

La date du 27 octobre 2021 enterra dans l’histoire pour les patient du Vih-Sida. La séance de travail présidée par le Ministre de la Santé Publique a connu la participation des délégués régionaux, du personnel du Ministère, le Directeur ONU-Sida ,les responsables du comité national de lutte contre le Sida et les formations sanitaires.

Présentation du manuel opérationnel

Compilé en 43 pages il sert à harmoniser les pratiques au niveau opérationnel et faciliter le suivi de la mise en œuvre de la décision d’élimination de paiement de frais directs liés aux services VIH au Cameroun . Il s’agit d’un manuel opérationnel de gestion de la politique d’élimination du paiement de frais directs par les personnes vivant avec le VIH/Sida. le contexte ayant prévalu à l’adoption de l’approche actuellement mise en œuvre (coût du traitement très élevé pour les patients, retard dans l’atteinte des objectifs des trois 90), développe les aspects de suivi-évaluation, détermine les cibles au niveau central, régional en prenant en compte les différents prestataires.

Les changements attendus

L’intégration de trois Handbook : un Handbook destiné aux Fonds Régionaux pour la promotion de la santé, un Handbook pour les formations sanitaires, un Handbook pour les laboratoires apporte une plus value au processus. Ces supports permettront aux différents maillons de la chaîne de s’approprier le même langage, des pratiques uniformes et codifiées pour les mécanismes de gestion, de suivi, d’ajustement de fonds, de vérification-suivi et remboursement des factures.Pour le Ministre de la Santé Publique, ce Manuel de procédures a le mérite de présenter les différents acteurs de la décision et leurs rôles.

Situation pathologique du VIH-SIDA au Cameroun

Léonard BONONO, Secrétaire permanent du Comité national de lutte contre le Sida indique que la prévalence a considérablement diminué comparativement aux taux très élevés, surtout dans les régions du Sud et de l’Est qui étaient respectivement à 5,8% et 5,6% avant la mise en œuvre de cette décision, avec près de 17 000 patients vivant avec le VIH/Sida. A ce jour, soutient-il, 84% de personnes connaissent leur statut sérologique. Mme BOUBA Joëlle Nounouce, Sous-Directeur de la Lutte contre le VIH/Sida, les Infections sexuellement transmissibles et la Tuberculose au Minsanté quant à elle souligne qu’en 2020, 46% des Fosa étaient déjà enrôlées dans ce mécanisme. En 2021, les actions ont été menées pour l’enrôlement de toutes les Fosa. Dans la feuille de route, il est désormais envisagé l’implication des Organisations à Base Communautaire (OBC) dans la mise en œuvre des User Fees. Cependant, quelques difficultés ont été présentées : les retards dans les remboursements des factures, l’absence d’un système de surveillance au niveau des hôpitaux de District et d’une stratégie de communication efficace, la faible implication des Districts de santé dans la politique de mise en œuvre des User Fees dans toutes les régions pour ne citer que cela. Ces manquements devraient être corrigés afin de garantir un accès équitable aux soins de santé pour les PvVIH.

Ce mécanisme pour lequel le manuel opérationnel de gestion vient apporter un début de solution aux insuffisances de notre système de santé, à savoir: sa faible couverture par un système de prépaiement et de mutualisation des fonds pour le financement.

Thierry EDJEGUE

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.