Santé : Craintes et angoisses régulent les examens de certification

Santé : Craintes et angoisses régulent les  examens de certification

L’annulation desdites épreuves en Juillet 2021 pour fraude, sème la panique chez les candidats.

Les journées du 24 et 25 Août 2021 ont été choisi par le ministre de la santé pour la reprise du concours de certification médical. Les centres uniques des chef-lieu de régions ont accueilli les jeunes camerounais dans le strict respect des mesures barrières. Dans la région du Centre, le lycée général Leclerc a offert hospitalité à 1271 candidats répartis dans 26 salles.  » Je crois que cette fois c’est la bonne, moi j’ai étudié et je compte sur DIEU pour la suite «  nous a confié sous cape une étudiante toute tremblante

Un bref aperçu des matières

L’évaluation repose sur les questions de santé publique, sciences de l’optique, connaissance général et gestion d’entreprise. Selon le communiqué de la cellule de communication à Yaoundé 13 filières étaient en lice. Il s’agit de : l’optique/réfraction, la gérontologie, la kinésithérapie, les analyses médicales, l’anesthésie, la santé mentale, l’odontostomatologie, la pharmacie, l’imagerie médicale, l’ophtalmologie, le génie sanitaire, la psychomotricité et la relaxation. Une situation de loin rassurante pour les candidats hantés par la séquence de Juillet 2021.

La particularité de cet examen

La Certification est un examen de fin de formation sanctionné par un diplôme officiel, qui couronne la sortie des apprenants dans le domaine de la Santé. Pour le cas présent, les admis seront reconnus comme Infirmiers Diplômés d’Etat (IDE) ou comme Technicien d’analyses Médicales (TAM). Une fois sur le terrain le maçon est jugé au pieds du mur.

Thierry EDJEGUE

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.