Santé : Un hôpital pour contourner l’évacuation sanitaire

Santé : Un hôpital pour contourner l’évacuation sanitaire

 L’Ancien capitaine des lions indomptables Rigobert SONG entend construire un hôpital à même de prendre en charge sur place les patients graves.

Le dispositif sanitaire Camerounais a régulièrement suscité de vives et sérieuses inquiétudes quant à sa capacité à prendre en charge et ce, de façon efficace les patients gravement atteints.

C’est de coutume ici : tout patient en situation critique est forcé de penser à une évacuation sanitaire hors du pays, encore faudrait-il qu’il soit éligible, ceci malgré la présence sur le territoire de structures hospitalières dites de référence.

Le chemin de ce calvaire-là, Rigobert SONG le connaît. Le footballeur victime d’un accident cardio vasculaire en 2016, avait alors recouvré la santé à la suite d’une évacuation sanitaire en France comme bon nombre d’autres cas. Une évacuation qui lui aura donc sauvé la vie mais qui reste un précieux sésame aussi vrai qu’il est très loin d’être accessible à tous les Camerounais. Dans la pratique, ne peuvent généralement prétendre à une évacuation sanitaire que  les agents de l’Etat relevant du code du travail, sous réserve des textes spécifiques régissant cette catégorie de personnels et les fonctionnaires.

Sélection tout aussi stricte pour ce qui est de la prise en charge « Des textes particuliers fixant les conditions et les modalités de prise en charge par l’Etat des frais d’évacuation sanitaire des membres du Gouvernement et assimilés , les personnels civils de l’Etat en poste dans les missions diplomatiques à l’étranger , du Président de la Cour Suprême, du Procureur Général près la Cour Suprême, des personnels militaires et de la Sureté Nationale » renseigne le Ministère camerounais de la santé publique. « La clé même de ma fondation, c’est de construire un hôpital parce que tout le monde n’aura pas la possibilité d’être évacué» confiait Rigobert SONG.

Aujourd’hui, Rigobert SONG veut construire un hôpital. Un projet par lequel l’ancien capitaine des lions indomptables voudrait offrir l’opportunité aux « petits camerounais » d’avoir accès à des soins de qualité, entourés et assistés par sa proche famille. Un hôpital de ce type pourrait également aider à revoir à la baisse le nombre d’évacuations sanitaires et ainsi réduire considérablement le coût des évacuations sanitaires dans les dépenses de l’Etat.

Rolande AGONG

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.