Société : Risque de pénurie de gaz domestique

Les consommateurs font face à la rareté de plusieurs marques sur le marché , simple spéculation des commerçants ou carence artificielle provoquée l’opinion est divisée.

gaz domestique
pénurie de gaz domestique

Trois mois avant la fin de l’année 2022 ; les ménages camerounais sont aux abois. Pas de gaz domestique! Et quand vous avez la chance de trouver au marché noir le prix est revu à la hausse soit 8000frs ou 10000 frs pour une bouteille de 12.5kg . Le phénomène semble se reproduire chaque année sans le gouvernement ne trouve de solutions définitives. En Aout 2022 ; le scenario était quasi le même. Indexé un des importateurs parlait de problème de logistique et de retard accusé dans le déchargement du navire. Aujourd’hui on est en mode silence radio au grand dam du peuple. Thierry ATANGANA habitant du quartier Emana à Yaoundé ne sait plus à quel saint se vouer pour apprêter le petit déjeuné des enfants le matin avant l’école. Il affirme avoir fait depuis trois semaines le tour de l’arrondissement de Yaoundé 1er à la recherche du gaz tradex.

Le silence l’État devient inquiétant

Face à la grogne sociale qui s’annonçait au mois de Juillet 2022 le gouvernement a du confesser la pénurie des carburants. Laquelle selon lui était due au poids grossissant de la subvention de l’État à maintenir les prix de ces produits pétroliers. Supporté par Caisse de stabilisation des prix des hydrocarbures (CSPH) la subvention de ce produit pourrait être la cause des carences observées çà et là. Précisons en mars 2022, le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, estimait la subvention d’une bouteille de gaz à 6777 FCFA soit un coût annuel de 70 milliards de FCFA de subvention pour le gaz domestique.

Halte à la spéculation du prix du butane

Selon le journal Investir au Cameroun, les services départementaux du ministère du Commerce traquent les spéculateurs à l’origine de l’inflation et la pénurie du gaz à Yaoundé, la capitale du pays. Une centaine de bouteilles de gaz ont déjà été saisies « pour majoration illicite du prix homologué [6500 FCFA la bouteille de 12,5 kg] . »  Une opération qui vise à dissuader les commerçants malhonnêtes qui seraient tentés par la spéculation ou autres pratiques illicites dans cette filière. Laquelle consiste à dissimuler des stocks en créant ainsi une pénurie artificielle. Ce qui provoque une hausse des prix. Avis aux consommateurs l’administration a mis à leur disposition le numéro « 1502 » pour dénoncer toute pratique non orthodoxes.

T.E

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.