Cameroun :Infrastructures sanitaires rassurantes pour la Can

Cameroun :Infrastructures sanitaires rassurantes pour la Can

Malachie MANAOUDA et Naseri Paul BEA ont effectué une visite d’inspection des circuits de prise en charge des cas le 14 Septembre 2021 à Yaoundé.


La descente s’est focalisée sur le Centre des Urgences de Yaoundé (CURY) et l’Hôpital Central de Yaoundé (HCY). En prélude à la Coupe d’Afrique des Nations que va abriter le Cameroun, le gouverneur de la région du Centre , le ministre de la santé et leurs suites ont voulu toucher la réalité du doigt. Réagissant à cette actualité, Ange Raoul NANKAM pense que :  » Les autorités doivent multiplier de telles sorties pour éviter le scandale de 2019  » .

Premier arrêt





Le Docteur Louis Joss Bitang, directeur du CURY a accueilli ses hôtes et procédé à la visite guidée des lieux. Les services échographie, scanner et radiologie sont passés au peigne fin.


A l’échographie comme au scanner, les salles sont pavoisées et les appareils disponibles. Le CURY a dévoilé au cours de cette visite, ses ambulances médicalisées récemment acquises dans le cadre de l’amélioration des plateaux techniques pour la riposte au Covid-19.

Second arrêt




A l’hôpital Central tout à côté, c’est le même rituel. Les convives prestiges du jour arpentent en toute discrétion la petite distance qui sépare les deux formations sanitaires. Ils sont accueillis par le maître des lieux, le Professeur Pierre Joseph Fouda, qui va les conduire dans les services de scanner, d’échographie, de radiologie et du bloc opératoire. Ici, les bâtiments ont été réhabilités et le plateau technique rehaussé. Dans son plan d’ensemble, tout a été fait pour répondre présent aux échéances futures. Pour Malachie Manaouda très satisfait des installations et cette fraicheur naturel dira  » sur le plan sanitaire, le CURY et l’HCY sont prêts à relever le challenge de la Coupe d’Afrique des Nations prévue en janvier 2022. »



Thierry EDJEGUE

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.