CNPS : L'immatriculation désormais obligatoire pour le personnel de maison

Dans un communique publie le 09 Septembre sur la page Facebook de la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS), le directeur général donne un ultimatum aux employeurs de ces travailleurs.

CNPS
Noel Alain Olivier Mekulu Mvondo Akame

Noel Alain Olivier Mekulu Mvondo Akame veut passer à la phase répressive. Après des mois de sensibilisation et autres pédagogie sur l’importante de payer les cotisations sociales de son personnel la CNPS va dorénavant sévir. Le cap du mois d’Octobre 2022 est fixe pour ce travail. « A cet égard le mois de Septembre 2022 des enquêtes et des contrôle systématiques seront organisés sur l’ensemble du territoire national et les redressements conséquents seront opérés en application strict et rigoureuse de l’ensemble des mesures prévues par la règlementation en vigueur. » Peut-on lire dans le dernier paraphe de ce communique. Charnold Douha trouve l’action salutaire mais souhaite que des descentes soient pratiques. « Si seulement cela pouvait être suivi par une action concrète. Le secteur des entreprises et leur personnel est déjà bien problématique combien l’informel? La stratégie doit être bien pensée. Très belle initiative vivement le déploiement » a-t-il commenté sur Facebook.

Etat des lieux du personnel de maison

Au Cameroun, les employés de maison sont rarement immatriculés et donc ne bénéficient pas d’une couverture sociale. Une situation qui rend leurs emplois précis. Selon l’organisme « l’immatriculation et le paiement des cotisations sociales est une obligation légale, sociale et morale à l’égard de ces modestes personnes employées dans les maisons ». Elle vise à sauvegarder leurs droits, notamment pour le bénéfice des prestations sociales servies par la CNPS (allocations familiales, prise en charge des maladies professionnelles et accidents du travail, pensions de retraite…) La sortie de la CNPS vient mettre de l’ordre dans ce secteur où l’anarchie et l’exploitation dictent leurs lois.

T. E

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.