Initiative back to School : l'heure du bilan

Initiative back to School : l'heure du bilan

Réunis à Bonamoussadi au centre spirituel de rencontre, les journalistes ont pris connaissance du premier bilan de l’initiative back to School du père Ludovic Lado, pour le compte de la rentrée académique 2021/2022.

La mission était pour cette académique, de scolariser 300 enfants déplacés interne suite à la crise anglophone. Il était question de commercialiser le livre « seek of Hope », dont les recettes sont reversées entièrement pour cette cause.

En effet, la stratégie reposait uniquement sur l’utilisation des bénéfices générés par la vente de ces livres auprès du grand public. Les donations volontaires étaient également à considérer, le tout porté par une communication médiatique dont le but était de toucher le plus grand nombre possible.

L’initiative back to School avait également noué de nombreux partenariats afin de faciliter ses actions, notamment par la visibilité de certaines personnalités publiques etc….

Le bilan

321 livres ont donc été vendus depuis le début de cette campagne, sur une prévision de 6000. Des ventes qui ont permis au père Ludovic Lado de scolariser 58 enfants sur 300 prévus, dans 4 villes au Cameroun, notamment Douala, Yaoundé, Tonga et Mbouda.

21 établissements dont 6 écoles publiques et 15 privées ont accueilli ces derniers. Selon Franklin SIMO coordonnateur général de l’initiative « plusieurs enfants ont été inscrits dans le privé parce-que les écoles publiques anglophones sont très rares ».



Aussi, sur les 58 enfants inscrits, 15 sont en maternelle, 32 au primaire, et 10 au secondaire, soit 13 dans les écoles publiques et 45 dans le privé.

En terme d’argent récolté, la vente des livres enregistrée jusqu’à présent, a permis à l’initiative d’obtenir un montant de 3.210.000 FCFA. La scolarité des enfants aura coûté 3.097.650 FCFA.

Avec les dons, les parainages et les ventes, l’initiative back to School a obtenu un montant global de 5.716.650 FCFA.

Outre les ventes du livre « seek of Hope », l’initiative back to School a enregistré plusieurs promesses de prise en charge jusqu’à l’obtention de leurs diplômes universitaires de plusieurs enfants par des personnes de bonnes volontés.

Les perspectives de l’initiative back to School.


Le point le plus important est la légalisation de l’initiative, un brainstorming pour innover et aussi la recherche des partenaires un peu partout dans le monde.

En somme, le père Ludovic Lado et son équipe entendent poursuivre cette action qui se veut d’ailleurs pérenne, et prie les âmes de bonnes volontés à rejoindre son équipe afin de redonner un sens à la vie des enfants déplacés de la crise anglophone qui sévit depuis plus de 5 ans au Cameroun, et qui cause de nombreux morts encore.

Gilles Noubissie

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.