NOSO : Une reconstruction  qui fâche les députés

Réunis en séance plénière spéciale autour du plan présidentiel de reconstruction et de développement du Nord-Ouest et Sud-Ouest, les députés  ont émis des réserves.

NOSO : Une reconstruction   qui fâche les députés

Réclamée sans réserve par l’opposition et la société civile, la séance plénière sur la crise sociopolitique  du Nord-Ouest et Sud-Ouest reste attendue. Dans son discours d’ouverture de session, le 11 Novembre 2021, le président de chambre a ouvert une flèche en disant « S’il est une attente particulière qui me vient à l’esprit, c’est bel et bien la mise en œuvre du grand dialogue national tenu à Yaoundé du 30 Septembre au 04 Octobre 2019 » . Il a fallu attendre 05 ans pour qu’on évoque officiellement cette crise au parlement. Dans la même veine, le gouvernement a tenu à communiquer sur le plan présidentiel de reconstruction et de développement du Nord-Ouest, Sud-Ouest et Extrême Nord.

Paul TASONG en eaux troubles au parlement

La mission commandée du coordonnateur du plan présidentiel à la chambre basse du parlement n’a pas porté ses fruits. L’exposé de 22 pages servit aux élus de la nation ne les pas convaincu, d’où la succession de 52 parlementaires au pupitre pendant la discussion.  Pour la plupart, le préalable du cessez le feu est nécessaire avant toute action sur le terrain. Jean Michel NITCHEU estime que cette communication est une provocation de plus, voir de trop pour un peuple assoiffé de justice. BENGONO ESSOMBA pense que l’appréciation que l’État fait de la condition sécuritaire de cette zone ne reflète pas la réalité de terrain. Que dire de la gestion du budget de cette opération dans un pays qui rime avec corruption et gabegie financière.

Quelques recommandations des députés

√Rendre opérationnel les organes du statut spécial des régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest et accélérer le processus de décentralisation

√Vulgariser d’avantage le plan présidentiel pour une meilleure appréciation collective

√Engager le processus de maturation complète des projets des phases 2et 3 pour éviter  des retards et les problèmes de financement rencontrés lors de la phase1

√Identifier des interlocuteurs nationaux crédibles pour l’exécution des projets et assurer un suivi progressif et rigoureux de l’exécution desdits projets.

Thierry EDJEGUE

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.