Politique : L'appel au développement du grand Nord

Politique : L'appel au développement du grand Nord

Une communication Spéciale de CAVAYE YEGUIE DJIBRIL fixe le cap de cette dynamique.


La ville de Maroua a connu un moment particulier de son histoire le 22 Janvier 2022. Fort de l’ensemble de ses casquettes politiques, l’élite du coin tient une réunion aux allures de meeting. « J’ai convoqué la Présente rencontre, afin qu’ensemble, nous puissions réfléchir sur les conditions de développement de notre localité.  » A-t-il déclaré d’entrée de jeu. Une rencontre qui intervient à la suite de deux faits majeurs: La mise sur pied du plan de reconstruction de l’extrême-Nord et la constitution d’un comité Septentrionale de réflexion afin de booster le développement des régions de l’Adamoua, du Nord et de l’extrême Nord.

Le plan présidentiel de  reconstruction de L’Extrême -Nord


Le passage du coordonnateur du plan présidentiel de reconstruction du Nord-ouest, Sud-ouest et l’extrême Nord devant la représentation nationale a laissé un goût d’inachevé. L’ensemble de la communication du membre du gouvernement a marginalisé le grand Nord. Une attitude qui a frustré les députés de ces régions.

En effet, confrontée aux affres des exactions de la secte islamiste BOKO HARAM, le processus de développement de la Région de l’Extrême-Nord se trouve aujourd’hui fragilisé. Une situation susceptible d’hypothéquer gravement l’avenir de cette Région au moment où justement, les pouvoirs publics sont de plus en plus soucieux du développement équilibré de l’ensemble du Pays.

Le Comité septentrionale de réflexion




Fille aînée du Renouveau, la partie septentrionale du pays mérite mieux. L’initiative du président de l’Assemblée nationale arrive à point nommé. Ledit comité vient d’achever une tournée de travail dans les capitales de ces trois régions. Les rapports sanctionnant cette descente ont déjà été adressé au Chef de l’Etat. Ce qui a permis et permettra encore, la prise d’importantes décisions portant sur le développement du septentrion. Dans un esprit d’ouverture le député du Mayo Sava déclare :  » Afin de prolonger ce travail de collecte des données et des doléances, je vous engage, forces vives de chaque département de l’Extrême-Nord, à vous associer dès à présent, aux membres dudit comité. Il s’agira ainsi pour tous, de ratisser large et de rester en éveil, afin de remonter toute information utile, toute doléance jusque-là non recensée ». Un travail de fourmi dans une synergie totale avec les pouvoirs publics qui devra à coups sûr maximiser les actions de développement de la Région de l’Extrême-Nord. Une stratégie qui ne peut prospérer que dans des conditions optimales de Paix. Elle est fondamentale pour la réussite de toute quête de développement.


Thierry EDJEGUE

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.