Sante : La Réhabilitation du CHU de Yaoundé piétine

Manaouda Malachie a fait le constat amère, le 24 Mai 2022 lors d’une visite inopinée du chantier.

Le retard dans l’ exécution des travaux de réhabilitation qui durent depuis six ans, a provoque la colère et le courroux du ministre de la sante publique. Le chantier est quasiment à l’arrêt paralysant ainsi le fonctionnement de l’hôpital. Les ouvriers se font rares, et plus encore les responsables de l’entreprise Alliances Construction. D’où cette sortie inhabituelle du patron de la sante au Cameroun : « Je prendrai mes responsabilités pour avoir les résultats attendus. » C’est un des engagements forts pris par le patron de la santé lors de son passage inattendu dans cette formation hospitalière. A l’un de ses représentants présent sur le site, le Ministre exige de voir mobiliser tous les ouvriers juste pour faire remarquer le non respect des engagements pris par elle lors de sa dernière visite à savoir doubler les équipes et de travailler 24 heures sur 24. « Sachez que ce qui n’est pas admissible chez vous ne l’est pas non plus chez nous » va-t-il clamer après avoir laissé entendre que : « Ça ne se passera plus comme ça ! » non sans avoir rappelé à son interlocuteur que cela faisait six ans que la livraison de ce chantier prévu pour dix mois était attendue. Au bout de son agacement, il va faire savoir qu’il visitera désormais ce chantier tous les trois jours.

Service quasi minimum impose suite au chantier


Les travaux de réhabilitation du CHU de Yaoundé entrent dans le cadre du Plan d’Urgence Triennal volet santé. Les responsables de cet hôpital avouent que les travaux ont paralysé son fonctionnement. La maternité, la pédiatrie, le bloc opératoire, les services d’imagerie sont à l’arrêt. Les services offerts dans cet hôpital d’application sont désormais en deçà de ceux existants dans les centres médicaux d’Arrondissement. Pour le moment, seules les hospitalisations et les consultations de routine sont possibles. Les cas graves étant référencés à chaque fois. A cela s’ajoute quelques dysfonctionnements managériaux. Notamment la présence hospitalisée des lits vétustes alors que dans les couloirs, des lits neufs acquis par le ministère et octroyés à cette Formation sont à l’abandon pour défaut de boulons.

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.