Société : Craintes et frayeurs autour de l’alimentation en eau potable à Yaoundé

Société : Craintes et frayeurs autour de l’alimentation en eau potable à Yaoundé

La  récente visite de Gaston ELOUNDOU ESSOMBA sur  le site de la Sanaga laisse pantois.

Trois semaines après la fin de la session ordinaire à l’assemblée nationale, rythmée par un passage explosif du ministre de l’eau et de l’énergie, le patron de ce département ministériel est sur le terrain.  Difficile pour Gaston ELOUNDOU ESSOMBA et ses collaborateurs extérieurs d’oublier la séance plénière spéciale qui a vu le passage de 35 députés à la tribune durant les questions orales.  L’approvisionnement en eau  et énergie dans les  grandes métropoles laisse à désirer. Villes et villages ont soif sous le regard indifférent de l’Etat. https://www.focusmediaafrique.com/assemblee-nationale-la-crise-de-leau-et-de-lenergie-paralyse-tout-le-pays/ L’eau quand elle coule dans la  capitale politique, est de très mauvaise  qualité en provoquant au passage tensions sociales et maladies de toutes sortes.  Le projet d’alimentation en eau potable de Yaoundé et ses environs <<PAEPYS>> apparait comme une aubaine.

 Destin brouillé d’un projet louable autour de l’eau

Le taux de réalisation global du << PAEPYS>> est de  78% en 2021 pour des travaux lancés en 2017. Entre tensions de trésorerie, riposte contre la pandémie à corona virus, cette initiative  risque de connaitre la fin de Memve’le . https://www.focusmediaafrique.com/cameroun-yaounde-attend-son-eau-potable/. Pour Gerard ESSO, on est dans le rêve :   » Les 300000 m3 annoncés par ce projet reste une vue de l’esprit, car tout est fait pour torpiller cette belle réalisation du chef de l’État » .

La malédiction de l’eau hante le Cameroun

Pays hydraulique, le Cameroun de Paul BIYA compte au moins un cours d’eau par  département sur les 58 qu’il possède. Il est devient donc incompréhensible d’imaginer que le pays  meurt de soif ou qu’il y’a ruptures d’énergie hydroélectrique. La mauvaise gouvernance et l’expansion démographique font partir des causes. D’où cette recommandation de l’honorable Benilde DJEMEUNI au ministre de l’eau et de l’énergie, qui est de construire 05 forages dans les 180 localités de provenances des députés pour essayer de soulager la population qui souffrent.

Thierry EDJEGUE

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.