Société : Le recensement national de tous les dangers

Société : Le recensement national de tous les dangers

La 4ième opération de comptage physique des camerounais est en prepation au sein du sérail.

Le communiqué radio-presse rendu public le 28 Juillet 2021  par le coordonnateur national du recensement central de l’agriculture et l’elevage  du 4ieme recensement general de la population et l’habital lance un avis de recrutement de 598 contrôleurs et 32000 agents recenseurs. Ledit communiqué est précédé  par l’appel à candidature  qui précise les modalités de la tâche. Il nous informe  aussi que le delai de dépôt de dossier est  fixé au 31 Août 2021 a 15h 30 ,  ceux qui seront présélectionné subiront du 04  au 07 Octbre 2021 une formation en la matière.

 Cette  operation se fera  alors que les camerounais continuent d’attendre les résultats officiels  du dernier rencensement. Comment vont-il acceuillir ce projet? Quelle est l’urgence d’une telle initiative au moment où le peuple subi de plein fouet l’inflation sur les produits de premières nécessité? Quel peut être son impact dans la risposte à la pandemie à coronavirus dont le variant delta frappe aux  portes du Cameroun?

Un recensement Programmer pour échouer avec succès

Le pays de Paul BIYA fait face à un flux important de population des zones anghophonnes due à la crise qui sévit dans ces parties. La resurgence de Boko haram dans l’exterme nord et les mouvements rebelles sont sources permanentes d’exode du peuple. Difficile pour certains de se sédentariser  le temps d’un recensement fait avec des méthodes archaïques. Pour le sociologue Albert NSOGA, l’initiative est bonne mais le timing est problematique. Car pour mieux penser et assoir la strategie nationale de developpement(SND30)2030, il faut savoir combien nous sommes, seulement la SND30 a  été lancée sans tenir compte de ce paramètre. On risque donc une navigation à vue comme  le defunt document de strategique pour la croissance et emploi.

Le procédé d’annonce d’un tel événement pose le problème dans sa structuration. On se serait attendu à une communication gouvernementale pour planter le décors du processus et preparer les esprits. Hélas, c’est un communiqué  laconique qui s’arrête juste sur les modalités du projet.

Le tresor public est une vache à lait pour le gouvernement

Le recensement national de la population a un coût. A-t-on les moyens d’y faire face maintenant? Le ministre des finance a reussi l’exploit de récolter 450 millards sur le marché de l’Eurobond et 375 millards au FMI dans le cadre de la Facilité élargie de credit. Ces fonds ont déjà des finalités qui tournent autour de la finalisation des grands projets de premières générations , l’organisation de la coupe d’Afrique des Nations ou bien la relance de  l’économie impactée par la covid-19.Pour  Lambert KENNE ce recensement est une création des dignitaires camerounais pour encore detourner l’argent qui vient à peine d’entrer dans les caisses. Il recommande une  surveillance méticuleuse  de cet argent. Chose tout de même difficile quand on sait que le rapport de la chambre des comptes sur l’utilisation des 180 millards destinés à lutter contre le covid-19 reste attendu.

Thierry EDJEGUE

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.