économie : La réhabilitation des infrastructures routières préoccupe la BAD

économie : La réhabilitation des infrastructures routières préoccupe la BAD

Dans un état de délabrement avancé, la route Edea- Kribi aura retenu l’attention de la Banque Africaine de Développement (BAD).

L’institution financière panafricaine, va inscrire dans son porte feuille, le projet de réhabilitation de l’axe Edea-kribi. Le projet est ainsi classé, dans la liste des dossiers à soumettre à la validation. Laquelle devra se faire lors des travaux, du prochain conseil d’administration soit le 15 septembre 2021.

 Du pain béni.

Il faut noter que, si le projet est validé et financé par la BAD, ce serait une aubène. Car la réhabilitation de cet axe, permettra d’améliorer, le niveau de service de cette voie. Rappelons par ailleurs que, cet axe est le seul qui dessert la ville de kribi et le port en eau profonde. L’on note aussi que, les activités portuaires en proliférations, conduisent inéluctablement au souhait d’un financement issu de la BAD.

Toutefois, la mise en place de l’exploitation portuaire, est le mobile de la hausse du trafic sur le tronçon Edea-kribi. Par conséquent, elle a causé la dégradation observée sur la route.

 L’espoir de mise.

En rappel, le Mintp Emmanuel Nganou Djoumessi, avait débloqué, pratiquement 200 millions de FCFA, pour les travaux de réparation de cette voie en 2019. Bien que l’on ne bénéficie toujours pas, d’une route en bon état.

D’autre part, le Mintp avait fait une annonce forte. Soit, la mise à disposition d’une ligne d’un milliard de FCFA. Cette somme devait permettre, la réhabilitation complète de cet axe routier. Cependant, le Mintp fait savoir que :  » l’étude de la reconstruction du tronçon Edea-kribi, soit 120km est achevée ». De fait, il ne reste plus qu’à conjuguer avec la BAD, pour finaliser la réalisation du projet.

DONALD ARMEL OMOLOBINA

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.