Conférence Médicale Nationale : Le système de santé national passe au scanner

Près de 15 ans après la dernière édition, le diagnostic du système de santé camerounais se sera pendant 4 jours par les professionnels en la matière.

Conférence Médicale Nationale

24 heures avant le démarrage de la conférence Médicale Nationale (CMN)du Cameroun, le ministre de la santé publique évalue les préparatifs. La CMN s’inscrit dans le cadre de l’agenda de transformation du système de santé camerounais, avec un point d’honneur sur l’accessibilité des populations aux soins et services de santé de qualité. Cette initiative répond à la volonté du chef de l’État, d’offrir à tous les Camerounais de quelque niveau que ce soit, des soins de santé de qualité.

A l’occasion, les avancées enregistrées seront présentées et les idées novatrices consignées en vue de l’optimisation de l’offre de soins en milieu hospitalier. Cela concerne aussi bien la construction, l’équipement et la mise en service de nouvelles formations sanitaires, la réhabilitation et la rénovation des hôpitaux de première catégorie à Douala et à Yaoundé, la réhabilitation et le relèvement des plateaux techniques des hôpitaux Régionaux et des hôpitaux de District ( dont la plupart sont à même d’offrir désormais des services auxquels les populations n’avaient pas toujours droit). Pour Manaouda Malachie , au-delà des infrastructures, il faut accorder une attention particulière aux personnels. Il s’agit a-t-il dit d’une combinaison de personnel de santé compétent au niveau des formations sanitaires des centres hospitaliers à proximité de la communauté, et un plateau technique relevé.

La Conférence Médicale Nationale de Yaoundé offre un espace d’écoute de réflexion et d’échanges pour la modernisation accrue de notre système de santé. À cet effet trois grandes activités ont été retenues pour atteindre cet objectif.

La première regroupe des symposiums, des ateliers et des forums. Ceux-ci vont accueillir près de 143 communications orales qui aborderont des sujets d’intérêt en pédiatrie, en gynécologie, en chirurgie ou encore en médecine interne. Dans ce registre le projet de collaboration et de mutualisation des efforts entre le Gouvernement du Cameroun et les professionnels de santé de la diaspora sera mis en relief. Le relèvement de notre plateau technique, l’amélioration de certaines pratiques professionnelles sera également évoqué.

La deuxième grande activité est le salon d’exposition dans lequel on retrouvera une cinquantaine d’exposants qui viendront présenter leurs activités en relation directe ou indirecte avec l’amélioration de la qualité des soins et des services de santé. une occasion pour le ministère de la Santé publique de présenter ce qui est fait ou qui a déjà été fait pour la transformation du système de santé camerounais.

La troisième activité porte sur la reconnaissance et la récompense des ressources humaines qui se sont démarquées par leurs compétences et leur sens de devoir. Une grande première dans l’histoire sanitaire du Cameroun. c’est un moment qui vise à marquer la gratitude du système de santé aux acteurs les plus méritants. Au total, 27 prix seront décernés aux meilleurs personnels soignant des centres de santé intégrés, des personnels médicaux et paramédicaux dans les Centres Médicaux d’arrondissement, dans les hôpitaux de District, et les hôpitaux Régionaux. Dans les Formations sanitaires de 2e catégorie, le prix du meilleur chef de District, du meilleur Délégué Régional, du meilleur manager des hôpitaux, ainsi que le meilleur personnel des hôpitaux de première catégorie et structures sous tutelle seront également attribués.

T.E

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.