Niger : l'État déroule son rouleau compresseur sur un ancien ponte du régime.

Niger : l'État déroule son rouleau compresseur sur un  ancien ponte du régime.

Ex- député et premier ministre, Hama Amadou est de nouveau aux arrêts.

Agé de 72 ans, deux fois premier ministre et aussi ancien président de l’Assemblée nationale de 2011 à 2015. Il a été écarté pendant la course aux présidentielles dès le premier tour. Occasion idoine pour cet homme politique de se décider à soutenir Mamane Ousmane. Lequel remporte la victoire avec 50,3% des voix.

Empêché de se présenter à l’élection présidentielle , l’opposant sera renvoyé en prison. Suite à l’annonce des résultats par la CENI proclamant le vainqueur, des manifestations vont éclatées dans le pays en provoquant des troubles à l’ordre public.

Un règlement compte au sommet

le gouvernement actuel l’accuse d’être le véritable concepteur de la déferlante manifestation suite aux résultats proclamés par les autorités. En ce moment, l’ancien premier ministre a passé sa première nuit dans la prison de Filingué situé à une centaine de kilomètre de Niamey.

Hamidou Illiassou ( Correspondant Focus Média Afrique au Niger)

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.