VIH/SIDA : Une grosse enveloppe américaine pour intensifier la lutte

VIH/SIDA : Une grosse enveloppe américaine pour intensifier   la lutte

Les États-Unis vont injecter 100 millions de dollars supplémentaires (près de 54 milliards de francs CFA) dans deux projets de santé afin de lutter conjointement contre le sida et le paludisme.

Selon le site officiel de l’ambassade des USA au Cameroun, Le Gouvernement des États-Unis, par l’intermédiaire de l’agence des États-Unis pour le Développement International (USAID) et de Catholic Relief Services (CRS), a officiellement transféré la gestion des services liés au VIH/SIDA à la Conférence Épiscopale Nationale du Cameroun (CENC).  La cérémonie avait pour cadre le complexe de l’archidiocèse Métropolitaine de Bertoua le jeudi 03 Juin 2021. Soutenue par le Plan d’Urgence du Président des États-Unis pour la lutte contre le SIDA (PEPFAR) par le biais de l’USAID, l’activité intitulée Interventions Clés pour le Développement des Systèmes et Services pour les Orphelins et les Enfants Vulnérables continuera de renforcer les capacités locales pour lutter efficacement contre l’épidémie de VIH/SIDA au Cameroun.

Le choix des hommes d’église pour gérer les dollars américains.

L’actualité camerounaise est rythmée ces derniers temps par les détournements des fonds relatifs à lutte contre la covid-19. Baptisée <<Covidgate >> cette affaire que gère le Tribunal Criminel Spécial risque éclabousser une mafia ourdie par les plus hautes autorités du Cameroun. A cela s’ajoute les multiples malversations financières qui ont conduit le pays de Paul BIYA à un surendettement auprès de la chine https://www.focusmediaafrique.com/surendettement-les-dangers-du-cameroun-vis-a-vis-de-la-chine/ Une gestion saine des capitaux s’impose quand il s’agit des questions sanitaires.

Cette récente dotation marque la première étape dans les efforts visant à transférer progressivement la gestion des activités sur le VIH/sida à la CENC. Parmi les convives figuraient l’Archevêque Joseph Atanga de l’Archidiocèse Métropolitain de Bertoua, le Représentant pays de l’USAID/Cameroun – Paul Richardson, le Maire de la Commune de Bertoua Jean Marie Dimbele, et Caroline Agalheir.  Le diplomate américain   a commenté sur l’importance de l’événement, en notant que  » Le Gouvernement des États-Unis reste déterminé à soutenir les Camerounais avec une gamme de services qui touche à la santé, à l’éducation, aux besoins socio-économiques et à l’amélioration du bien-être des enfants vivant avec, et touchés par le VIH/SIDA. « 

Un service après don assuré en toute quiétude.

Bras séculier de la maison en Afrique, l’USAID et CRS ont fourni des services essentiels à plus de 60 000 enfants et familles vivant avec, et touchés par le VIH / SIDA depuis 2014. Le projet KIDSS implémenté a donné des résultats satisfaisants. Préparer depuis Janvier 2020, le CENC est prêt à prendre le relais pour étendre les activités dans les régions de l’Est et de l’Adamaoua. L’ensemble du programme sera transféré de la CRC au CENC d’ici 2023.

Thierry EDJEGUE

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.