Violences infantiles : Le COFREPE appelle à plus de vigilance

En fermeture de rideaux de la campagne des 19 jours d’activisme sur la prévention des abus et les violences envers les enfants, le Collectif des Femmes pour la Protection de l’Environnement et de l’Enfant a convié élèves, parents et enseignants à une table ronde le 03 décembre dernier autour du thème :  » Négligence « .

Violences infantiles : Le COFREPE appelle à plus de vigilance

En effet, le siège du COFREPE à bonanjo était noir de monde vendredi dernier à l’occasion de la rencontre initiée par l’équipe que conduit Madame SENDE DORA. Pour la circonstance, plusieurs établissements scolaires ont rejoint la cause, n’hésitant pas à faire participer les élèves. Sur le panel, la coordinatrice du COFREPE est accompagnée par Hilaire Ngoumela qui prendra une quinzaine de minutes à exposer sur le thème  » Négligence « .  » Les parents doivent intégrer la nécessité d’être, plus que par le passé regardants quand il s’agit de l’éducation de leurs enfants […] Nous vivons dans un monde en mutation où la moindre inattention vis à vis des touts petits peut s’avérer fatale ». A déclaré le psychologue.

Un combat difficile pour les encadreurs

Invités à enrichir le débat, les enseignants n’ont pas manqué de rappeler à quel point leur tâche était rendue difficile à cause parents qui ont délibérément décidé de jeter le tablier. Couplée à cette rencontre, la cérémonie de remise parchemins aux élèves méritants a été l’occasion d’encourager d’avantage ces enfants qui se démarquent à travers leur travail. La petite Wandje mahia du Grace Bilingual Nusery and Primary School en est la parfaite illustration. Son poème sur la deuxième guerre mondiale, une invite à l’émergence d’un monde pacifié grâce à l’implication des hommes, n’a pas manqué d’emouvoir le public présent.

Pour Madame SENDE DORA,  » l’heure est grave et les parents doivent prendre conscience des répercussions de la Négligence sur l’éducation des enfants « . Cette militante acharnée en faveur du respect du droits des enfants mène ce combat depuis près d’une trentaine d’année. Elle se dit déterminée à continuer sa lutte à travers d’autres actions prévues dans les semaines à venir.

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.