société : Kousseri à feu et à sang

Des affrontements intercommunautaires, troublent la quiétude des populations dans Cette localité de l’extrême Nord du Cameroun.

société : Kousseri à feu et à sang

Au moment où le peuple camerounais traverse l’impasse de la crise dite anglophone , la région de l’extrême Nord s’y met . C’est un climat délétère observé à Kousseri ,entre Arabes choas et Mousgoum. Depuis quelques jours , c’est pratiquement une guerre ouverte entre les deux communautés.

Situation désobligeante.

C’est à travers des pirogues de fortunes que , les populations de Kousseri ont pu rallier le Tchad , les frontières étant fermées. Le bilan à date , fait état d’une cinquantaine de maisons incendiés , une quinzaine de personnes tuées et de nombreux réfugiés camerounais au Tchad.

Lundi 6 décembre 2021 , au soir , le gouvernement de la région de l’extrême Nord , prenait déjà des mesures. Midjiyawa Bakari , puisqu’il s’agit de lui , dans sa déclaration, faisait savoir que :  » Des troupes ont été déployés à Kousseri , suite à des violences intercommunautaires, qui ont entraîné la mort de plusieurs personnes  » . Comme pour dire que, des moyens sont mis en œuvre ,pour un retour au calme.

Des faits.

Il faut rappeler que, la pomme de discorde est une source d’eau et des terres. C’est donc une dispute entre les pêcheurs Mousgoum et les éleveurs Arabes choas . Il y’a quelques temps, en Août dernier, 12personnes ont perdu la vie , dans le même contexte et dans la même région . C’est donc le lieu, d’interpeller les autorités face à cet état des choses . L’heure n’est plus à scander les slogans de paix , mais à poser des actions de nature à faire régner un climat convivial entre les populations.

Donald Armel OMOLOBINA

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.