Agro-industrie : L'huile de palme en voie de développement

Agro-industrie : L'huile de palme en voie de développement

Le Cameroun est résolument engagé dans une gouvernance de développement durable de la filière.

Pour assurer la pérennité des engagements pris dans le cadre de l’initiative africaine pour l’huile de palme, une plate forme est nécessaire. C’est dans cet ordre d’idée qu’est née la Plate Forme Nationale, pour accompagner le développement durable de la filière huile de palme (PLANHUPAD). La déclaration de création de celle-ci a été signée le 21 juillet 2021, par  Hele Pierre, ministre de l’environnement, de la protection de la nature et du développement durable. Cette plate-forme permettra une collaboration, entre toutes les parties prenantes de la filière huile de palme.

 Objectifs

Il est nécessaire de s’imposer des objectifs, afin de rendre viable une telle Plate Forme. Ceux-ci s’articulent autour des activités précisent. La PLANHUPAD, ambitionne de se focaliser sur des engagements, visant à favoriser les synergies entre les parties prenantes de la filière. Il s’agira aussi, de promouvoir la réduction de la déforestation et même de la dégradation des forêts (REDD+).

Il faut aussi noter que, la Plateforme devra susciter la prise en compte, par l’ensemble des acteurs des questions de droits de l’homme. Aussi, elle s’intéressera aux sauvegardes environnementales et sociales, tout en veillant à la viabilité environnementale. Dans une pléthore d’objectifs à atteindre, l’une des plus importantes est de soutenir le gouvernement. Ce qui toutefois, permettra de répondre à la demande nationale et d’arrêter l’importation de l’huile de palme.

 Satisfecit

L’initiative pour l’huile de palme en Afrique (APOI), a été pensée par l’alliance pour les forêts tropicales (TFA). Celle-ci vise à garantir, le développement de la filière huile de palme. Il faut rappeler que, le Cameroun n’est pas nouveau dans cette initiative, car l’ayant rejoint depuis 2016. Cependant la décision finalement signée par le ministre Hele Pierre, semble être satisfaisante.  » Nous sommes ravis de voir la décision officielle signée et, nous sommes impatients de pouvoir travailler avec d’autres partenaires », a déclaré Abraham Baffoe, directeur général de Plaforest Afrique.

DONALD ARMEL OMOLOBINA

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.