agro-industrie : Yaoundé prend les couleurs du salon de l'agriculture et de l'agro-alimentaire

agro-industrie : Yaoundé prend les couleurs du salon de l'agriculture et de l'agro-alimentaire

La capitale politique du Cameroun abrite du 5 au 11 juillet 2021, le salon international de l’agriculture et de l’industrie agro-alimentaire (SIALY).

C’est sous le thème, Agriculture et agro-alimentaire : enjeux et défis du libre-échange africain, que se tient la grande messe de l’agro industrie à l’esplanade du musée national de Yaoundé. Rendu à la 7ème édition, sous le haut patronage du premier ministre, le lancement officiel a lieu le 8 juillet 2021. Le salon met en avant, le génie agricole camerounais.

 Une fenêtre opportune.

Le SIALY se présente comme une vitrine. Il est un carrefour d »opportunités, pour les producteurs qui viennent se faire connaître. C’est l’occasion pour ceux-ci de présenter leur savoir-faire, en matière de production et innovation agricoles.

Pour certains, le SIALY permet des rencontres nouvelles, avec d’autres visages de l’entrepreneuriat. Ce qui permet ainsi d’acquérir de nouvelles expériences. C’est le cas de Patricia Ndi, DG de Socoopromos-coop-CA. Celle-ci confie :  » Le SIALY est une occasion de nous faire connaître et de faire connaître nos produits. Nous avons aussi la possibilité de rencontrer d’autres personnes et partager nos expériences ».

 Du pain béni pour les entrepreneurs.

Cependant, les porteurs de projets, trouvent leur compte. Le SIALY constitue aussi, une occasion de vendre son projet à fin d’acquérir du financement pour le réaliser. La présence du fond national de l’emploi (FNE), à cet évènement en dit long. Cette structure a vocation d’accompagner les porteurs de projets à la réalisation. C’est donc le lieu de penser que, le FNE, travaille sans relâche à l’insertion et à l’autonomisation socio-professionnelle.

De plus, la présence des banques agricoles au village du SIALY, telle que FIDEV, donne de la coloration. Cette banque offre des opportunités de financement des projets agro-pastoraux. Il s’agit du petit élevage, du financement des intrants et du matériel agricole. Elle va plus loin, avec le financement des pressoirs à huile et séchoirs de poisson. C’est au satisfecit des visiteurs au village du SIALY, que le made in Cameroun fait ses preuves.

DONALD ARMEL OMOLOBINA

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.