Cameroun : Une attaque terroriste de boko haram fait des morts à Dabanga

Cameroun : Une attaque terroriste de boko haram fait des morts à Dabanga

La situation sécuritaire au Cameroun, continue d’être préoccupante. Le phénomène Boko haram, a refait surface en fin de semaine dernière. Il s’agit d’une attaque enregistrée dans l’extrême nord du pays.

Le devoir de sûreté et de sécurité de l’Etat envers ses populations, continu d’être mis en mal. C’est dans la peur et la stupeur, que les habitants de Dabanga ont vécu une attaque meurtrière. Le samedi 27 mars 2021, n’est donc plus de nature à évoquer de bons souvenirs pour les populations de cette localité.

Les faits s’avèrent têtus.

Rappelons que la ville de Dabanga, est située non loin de la frontière avec le Nigeria. Il se dit d’ailleurs que, ce serait le fief de Boko haram. C’est d’ailleurs dans cette même zone, que le français Moulin-Fournier et sa famille avaient été enlevés en 2013. Et, ce n’est qu’après versement d’une rançon qu’ils avaient été libérés.

C’est alors que samedi dernier, « plusieurs combattants à bord de pick-up et motocycles, ont attaqué un poste militaire » ; d’après M. Midjijawa Bakari. Le gouverneur de la région de l’Extrême Nord, les terroristes se sont attaqués, aux quartiers situés sur l’axe waza- kousserie.

Le bilan des attaques interpelle les pouvoirs publics.

Dressé par les autorités en place, un compte rendu à été rendu public. Le bilan provisoire fait état de ce que, 3 civils ont trouvé la mort, aux côtés de plusieurs blessés. Aussi, des camions de marchandises et boutiques sont partis en cendre. Par ailleurs, un véhicule de la gendarmerie endommagé et la mort d’un militaire renflouent le bilan.

Cependant, le gouverneur déclare ce qui suit : « plusieurs terroristes de Boko haram ont été neutralisés. Plusieurs véhicules, armes et munitions ont été récupérés par le bataillon d’intervention rapide (BIR) » . Il faut à juste titre dire que, les pouvoirs publics sont interpellés à renforcer le dispositif sécuritaire. Aussi, les populations devront faire preuve de vigilance et de prudence.

DONALD ARMEL OMOLOBINA

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.