justice : Adèle Mballa vers la guillotine

La présentatrice vedette du 20h 30 sur la télévision nationale (crtv ) ,est attendue le 15 novembre 2021 , à la Commission Nationale Anti Corruption ( CONAC) .

Au coeur des affaires accablantes , Adèle Mballa a été convoquée à la direction des investigations de la CONAC. L’affaire , désormais dénommée Adèle Mballa Atangana , remonte à janvier 2021 . Elle était alors accusée de détournement d’un montant de 465 946 619 millions de FCFA . Une situation ,qui a alimenté les réseaux sociaux,mettant la dame dans un véritable inconfort.

Rétrospective

À la tête de l’entreprise Graceland SARL ,la journaliste aurait obtenu un marché par appel d’offre . C’était le 19 juillet 2016 . Il s’agissait pour l’entreprise , de réaliser les travaux d’entretien de certaines routes dans les départements du Nyong et kelle ; Le Nyong et so’o et la mefou et akono .

Dans son lot de chantiers , l’entreprise de la journaliste avait aussi le tronçon Mbalmayo-Akono , soit 22,61 km ; Ngoumou- Otele , soit 10,200 km ; Otele – Eseka , soit 71 ,500 km .Ces travaux devaient être exécutés ,dans un délai de 12 mois.

Il semblerait que de ces chantiers , seul le néant a été livré . C’est alors que la révérende Adèle Mballa , sera accusée de détournement par Simon Ndjiki Mpeck , président de la section RDPC Nyong et Kelle centre à cette époque. Il avait ainsi porté plainte à l’entreprise Graceland SARL ,et saisit le 4 juillet 2018 le procureur général du tribunal criminel spécial (TCS).

L’étau se resserre

 » J’ai l’honneur de vous prier de bien vouloir inviter votre collaboratrice , madame Adèle Mballa Atangana, à prendre l’attache de la direction des investigations de la CONAC, le lundi 15 Novembre 2021 à 10h précises , pour une séance de travail dont l’objet lui sera communiqué séance tenante » . Peut-on lire de l’adresse de la CONAC, au directeur général de la crtv .

D’après certaines informations, la dame est accusée de faux en écriture privée et de commerce , destruction et atteinte à la propriété foncière … Pour ne citer que cela.

Faux en écriture privée et de commerce et atteinte à la propriété foncière.

La procédure avait été initiée devant les juridictions compétballes,par le Crédit Mutuel d’investissement du Cameroun . La banque avait obtenu du tribunal, une descente de vérification des faits reprochés à Adèle Mballa . Après ifondement, désolation est de constater que, la plainte contre cette dernière n’était pas sans fondement.

C’est alors que l’audience du 31 septembre derntoi, a permis au tribunal de requérir la culpabilité de la révérende Adèle Mballa Atangana , épouse Etoua . Il faut dire que, les prochain jours ne s’annoncent pas roses ,pour la journaliste qui a annoncé son départ en mission , jeudi dernier au journal de 20h30 sur la télévision nationale.

Donald Armel OMOLOBINA

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.