Agriculture : La filière cacao - café a un nouveau guichet

Agriculture :  La filière cacao - café a un nouveau guichet

Annoncé le 6 juillet 2021 au cours d’un déjeuner de presse par le Fonds de développement des filières cacao café (Fodecc), un nouvel outil de subventions voit le jour.

La volonté du chef de l’Etat Paul Biya, de faire du Cameroun un pays émergent à l’horizon 2035, prend considérablement corps. Ceci se traduit par l’arrivée ce jour, 8 juillet 2021, du Guichet des producteurs. Un nouvel espoir de confort, pour les acteurs de la filière cacao café.

 La plus-value

L’avènement du Guichet des producteurs, se présente comme de la manne tombée du ciel. L’accroissement quantitatif et qualitatif du cacao et du café, pourra désormais s’adosser sur ce Guichet. Il faut rappeler que pour cet exercice 2021, six milliards de FCFA ont été validés par l’Etat, représentant l’appui au Guichet des producteurs.

L’entrée en matière du Guichet va délivrer trois types de subventions. Il s’agit de la subvention des intrants agricoles dont les engrais, les semences/ plants et produits phytosanitaires. Pour ce qui est du volet technique, les équipements et machines agricoles, les subventions seront de mise. Les infrastructures de soutien à la production, constituent le troisième palier des subventions.

 Modalités

Bénéficier des subventions, n’est pas sans procédure pour les producteurs. Bien qu’étant réservé à tous les producteurs, Samuel Donatien Nengue, administrateur de la Fodecc rappelle que, l’accès aux subventions est sous réserve de certaines aptitudes. Il s’agit de la capacité à co-financer l’investissement agricole et s’arrimer à la technologie digitale.

Toutefois, c’est le producteur qui devra initier le processus d’acquisition en mobilisant sa quote-part. Celle-ci représente les 60 à 70 %du projet à financer. Le Fodecc quant à lui, pourvoit de 30 à 40%.

L’administrateur du Fodecc précise par ailleurs que :  » Il n’y a pas d’appels d’offres, encore moins de marché à passer, ni même des stocks à constituer ». À côté de cela, le producteur, pour bénéficier des subventions devra être propriétaire d’une plantation géo-localisable. Un formulaire d’identification du producteur est aussi nécessaire.

Entre autres éléments, il est demandé aux producteurs d’avoir un compte bancaire approvisionné. Cependant c’est le département du Moungo dans le littoral qui est le site de lancement du processus de Guichet producteurs, avec 14.000 producteurs recensés. À travers ce Guichet, l’Etat du Cameroun marque un véritable saut qualitatif en matière d’accompagnement de la filière cacao café.

DONALD ARMEL OMOLOBINA

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.