Bassin du lac Tchad : Les enjeux du sommet d’Abuja

Bassin du lac Tchad : Les enjeux du sommet d’Abuja

Le Mardi 25 Mai 2021, la ville d’Abuja, capitale du Nigéria a vu défiler sur son sol les chefs d’Etat et représentants des pays membres de la Commission du Bassin du Lac Tchad.

Le Bassin du Lac Tchad un géant au pied d’argile

Le Bassin du Lac Tchad couvre près de 8% de l’énergie du continent. Huit pays sélectionnés en fonction de leurs proximités constituent la commission du Lac Tchad. ce sont le Cameroun, le Tchad, le Niger ,le Nigeria, l’Algérie, la République Centrafricaine, le Soudan et la Libye.

Un sommet extraordinaire qui vaut son pesant d’or

Le président de la commission du Bassin du Lac Tchad Muhamadu Buhari a initié ce sommet au regard de la situation qui prévaut au Tchad en ce moment précis après la mort du Maréchal Idriss Deby itno. Également pour résoudre la situation sécuritaire dans la région du sahel.

D’entrée de jeu, il a appelé la communauté internationale représentée à ce sommet par la France, et les Etats Unis à aider le Tchad à réussir le passage d’un Gouvernement militaire à un Gouvernement démocratique de manière pacifique dans un délai de 18 mois.

La question sécuritaire au cœur des échanges

La région du sahel et le Bassin du Lac Tchad connaissent une instabilité criarde sur le plan sécuritaire. On note des crimes transnationaux et la recrudescence des rebellions qui fragilisent cette région et qui infligent des souffrances aux populations.  Aussi les menaces des groupes rebelles tchadiens qui appellent au renversement du gouvernement de la transition. Ces actes doivent être pris très au sérieux. Car déstabiliser le Tchad, c’est déstabiliser la sous – région.

Le conflit libyen n’est pas en reste. En effet, Muhamadu Buhari a fait observer que ce conflit risque d’embraser la région et elle favorise la circulation accrue des armes et de munitions illicites, des stupéfiants, sans oublier une crise des réfugiés qui s’installent et menace l’instabilité de la région.

La stabilité du Tchad, le salut de la région.

Le Tchad représente un enjeu majeur et son rôle dans la lutte contre le terrorisme est non négligeable. Si ce pays tombe dans l’anarchie ce serait le chaos pour la région. Tous les membres de la Commission sont d’accord que le salut de la région passe par le salut du Tchad.

Faustin kamgue

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.