Covidgate : Guerre des tranchées entre Mediline médical et le Mincommerce

Covidgate : Guerre des tranchées entre Mediline médical et le Mincommerce

Le jeu des responsabilités dans l’affaire liée aux détournements des fonds Covid-19, continue d’alimenter les tensions. Le ministère du Commerce et l’entreprise Mediline médical en est l’illustration parfaite.

L’audit de gestion des fonds Covid-19, continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive entre le mincommerce et Mediline médical. D’une part Mediline médical pour se dédouaner, essaye d’enfoncer le ministre Luc Magloire Mbarga Atangana. D’autres part, le mincommerce indexe, Mediline médical comme responsable des sur facturations des prix.

 Les faits semblent pourtant établir la vérité.

Une commission spéciale de validation des prix avait été mise sur pied par le ministre du commerce. Celle-ci dit avoir travaillé en toute transparence. Elle avait dit-elle, validé une mercuriale des prix, soit 17.500fcfa/kit de 25 tests, pour un prix unitaire de 700 FCFA.

Le rapport d’étape de la chambre des comptes de la cour suprême, démontre le contraire. Il accuse d’ailleurs de :  » manque de transparence » . Luc Magloire Mbarga Atangana, quant à lui se veut péremptoire sur le sujet. Selon lui, Mediline médical n’aurait fait qu’à sa tête. Il déclare par ailleurs que :  » Mediline médical n’a pas respecté, la mercuriale du mincommerce » .

Mediline médical au centre des manœuvres.

L’entreprise prestataire, aurait décidé de faire du « faux » et « usage de faux », sa stratégie commerciale. Elle a facturé le test à 17.500 FCFA l’unité, au lieu de 17.500 FCFA /kit de 25 tests. Ce qui malheureusement, est diamétralement opposé aux révélations du mincommerce. Il faut rappeler que, cette manœuvre de Mediline, a fait perdre en moyenne 13milliards de FCFA à l’Etat du Cameroun.

La grande curiosité est l’attitude de Mediline médical. L’entreprise aurait adressé une requête au ministre du commerce, pour signifier à celui qu’elle vend le test à 17.500 FCFA l’unité. C’est donc après avoir gagné le marché, que Mediline fait savoir au ministre qu’ils ne se seraient pas compris sur les prix.

De la correspondance du représentant de Mediline, l’on retient que :  » On se retrouverait avec d’énormes pertes, si notre produit devrait coûter 17 500 FCFA le kit de 25 tests par carton » . Toutefois, il est notable qu’il y’a eu surfacturation. L’on sait d’ailleurs que MEDICAL PLUS et SAT PHARMA, prestataires locaux livraient au minsanté le test à 8 371,9 FCFA. Soit 1.306 milliards pour toute la commande, alors qu’à 17.500 FCFA le test chez Mediline médical, l’on enregistre un montant global de 24,5 milliards de FCFA pour toute la commande. La différence est donc perceptible même pour un aveugle.

DONALD ARMEL OMOLOBINA

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.