économie : Douala vibre au rythme de l'économie

économie : Douala vibre au rythme de l'économie

Le projet coordonné par Olivier kingue Molly, est effectif depuis le 23 mai courant. Il s’agit du Forum économique de Douala (FED). Pour la première édition, les questions de développement économique, meublent les travaux.

C’est sous le parrainage de la mairie de la ville de Douala, que s’est ouvert le forum économique de Douala. Cérémonie présidée par le maire du maire de la même ville, Roger Mbassa Ndiné. Ce forum intervient au moment où, l’occupation des sols de la ville, présente une allure anarchique. Le FED s’inscrit dans le cadre, du projet « impact économique », d’une start-up éponyme. Coordonné par Olivier Kingue Molly, le forum économique de Douala, s’articule sur deux axes à savoir urbanisme et compétitivité.

Pour mieux implémenter le projet, le journaliste Olivier kingue a avec lui, le Prof Désiré Avom. Celui-ci est le président du comité scientifique du forum. Aussi, l’implication du conseil régional du littoral est notoire. C’est avec de telles intelligences que, les questions de développement liées à l’occupation anarchiques des sols dans la ville de Douala, seront abordées. Le forum économique de Douala, se dresse ainsi contre les violations des règles d’urbanisme. Il faut rappeler que, le nombre d’occupations des sols oscille entre 8000 et 10.000 immeubles dans la ville de Douala. Et ceux-ci, ne respectant pas les les normes urbaines.

 Le thème du forum économique de Douala est évocateur.

  » L’occupation des sols, la grande distribution et la problématique du transport urbain à Douala : enjeux et défis pour une modernisation soutenue de la capitale économique « . C’est en substance, le thème général de la grand-messe économique de Douala. Les activités du forum, permettent d’examiner les contours du développement durable pour la ville. Il s’agit des ateliers, des expositions et aussi des conférences.

Des thématiques qui ressortent les enjeux du forum économique de Douala.

De toutes parts, l’aspect développement économique ressurgit. Parmi les thématiques, la grande distribution à Douala, un secteur en plein expansion : quels enjeux ? “. La prolifération des grandes surfaces étrangères ou locales sur le sol de Douala, suscite de l’émoi. Celui-ci pose ainsi la problématique de l’impact sur le made in Cameroun. Ceci remet au goût du jour, la question de la création des emplois ou d’une simple compétitivité.

  » La problématique du développement du transport urbain de masse dans la ville de Douala : comment y parvenir ? “. Cette interrogation constitue un sous thème, du forum économique de Douala. Il convient de rappeler que, ce problème avait déjà été l’objet d’une étude à la mairie de la ville de Douala. Celle-ci envisage d’ailleurs, une levée de capitaux sur le marché sous régional. Des indiscrétions révèlent que, 150 milliards de FCFA constituent le montant de l’enveloppe. Elle devrait d’une part, servir à améliorer l’offre en matière de transport urbain.

Toujours dans l’optique de fédérer idées et actions, il faut se tourner vers la modernisation. C’est à cet effet que, le pan « Douala modernisation et occupations de l’espace urbain : enjeux et défis » ; constitue une thématique du forum économique de Douala.

Le conseil régional de Douala quant à lui, s’intéresse à la :  » Décentralisation et devra présenter des territoires ». Leur exposé sera axé, sur les opportunités de financements. Par ailleurs, le forum économique de Douala, compte sur l’intervention des acteurs économiques. Il s’agit de la société camerounaise de dépôts pétroliers (SCDP), des transporteurs et autres investisseurs du secteur industriel.

 Le FED, est une vitrine.

Si l’on s’en tient aux propos du coordonnateur Olivier Kingue, le forum a des objectifs spécifiques. Il a d’ailleurs laissé entendre que :  » Le forum économique de Douala, doit accompagner le développement de la ville de Douala ». Son leitmotiv réside dans la promotion de l’industrie. Impacter le développement socioéconomique du Cameroun à partir de la ville de Douala, n’est pas un aspect a négligé.

Pour se faire, le forum économique de Douala, a requis des compétences. Le ministère de l’économie, de la planification et l’aménagement du territoire, est un acteur phare. Dans le but de pérenniser son action, le FED produira un manuel de procédures. Lequel sera soumis aux administrations et institutions publiques et privées concernées. Au sortir du FED, des résolutions sont attendues. Celles-ci seront mises, sous le contrôle d’un comité de suivi à mettre sur pied. À travers le FED, le Cameroun marque un saut qualitatif dans la recherche des solutions novatrices, pour son émergence.

DONALD ARMEL OMOLOBINA

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.