Le ndomba : un mets bio pour aiguiser les papilles

Très apprécié pour l’utilisation des épices et condiments naturels dits BIO, le ndomba est un mets consommé principalement dans les régions du Sud et du Littoral camerounais.

Le ndomba

Origine

Le ndomba est un terme en Peuple Béti pour dire papillote, sauf que les papillotes se font à l’aide de feuilles de bananiers, bambou ou macabo. Les Béti cuisinent à peu près tout en ndomba aussi bien la viande (blanche, rouge ou gibier) que le poisson.

On distingue plusieurs variétés de ndomba : le ndomba de porc, de poulet, de vipère, de rat palmiste, de porc épic, de poisson etc…

le ndomba de poisson

Pour ce plat, le silure ou poisson-chat est beaucoup prisé et la particularité ici est l’utilisation des épices typiquement africaines comme l’Odzom, le Messep, l’Hisim ou Osim ; on peut y rajouter de l’ail, de l’oignon du piment et du poivre blanc et noir pour relever le goût selon votre convenance et une ou deux tomates en fruit pour compléter.

Pour environs six personnes on aura besoin de deux gros silures et on aura à débourser environs 6500 FCFA pour toute la cuisine.

La préparation est toute simple : après avoir rigoureusement nettoyé notre poisson et l’imbibé de citron, on verse dessus toutes les épices préalablement «écrasées » ou mixées, on y ajoute la tomate en fruit hachée et le tout bien mélangé est versé dans nos feuilles de bananiers minutieusement flambées à amont pour les ramollir et disposées dans une assiette creuse ; le paquet ainsi obtenu est bien attaché et disposé sur un couvercle ou plat (pour éviter que l’eau ne pénètre) dans une marmite y verser un peu d’eau et laisser cuire environs une heure de temps .  

Conseillé de manger chaud, le plat de ndomba peut s’accompagner de tubercules de manioc ou de banane plantain, arrosé de vin pour plus de saveur dans nos papilles.

Hortense OBONO

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.