Médias : Le gouvernement camerounais condamne l’assassinat de Martinez Zogo.

Médias : Le gouvernement camerounais condamne l’assassinat de Martinez Zogo.<br>

Le ministre de la communication l’a fait savoir dans un communique signé le 22 Janvier 2023.



Quarante-huit heures après sa dernière sortie sur ce qui convient d’appeler l’affaire Martinez Zogo , le patron de la communication donne la position du gouvernement. Le premier paragraphe est une sorte de compte rendue à mis parcours de l’enquête ouverte dont le but est la mise en lumière de la disparition Martinez Zogo.


Le porte-parole du gouvernement assure que les enquêtes sont en cours pour identifier et traduire devant la justice, les auteurs de ce « crime odieux et inqualifiable et inadmissible, et qui ne peut se justifier sous aucun prétexte ». « Le gouvernement condamne avec la plus grande fermeté, cette attaque dirigée contre un homme des médias, et réaffirme que le Cameroun est un Etat de droit, où les libertés sont garanties y compris celles de la presse, et où nul ne peut se substituer aux juridictions compétentes pour se rendre justice »,



Disparu dans la nuit du 17 Janvier 2023, le corps du chef de Chaine d’Amplitude Fm été finalement retrouvé le dimanche 22 Janvier 2023 dans un état de décomposition avancée à Soa, dans la banlieue de Yaoundé. La presse camerounaise, la société civile et la classe politique s’indignent contre cet assassinat et réclame la justice.

Thierry EDJEGUE

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.