Transport ferroviaire : Nouvelle formule pour un train express en pleine reprise d'activités

Transport ferroviaire : Nouvelle formule pour un train express en pleine reprise d'activités

Le jeudi 1er juillet 2021, a eu lieu le voyage inaugural du train express, sur le trajet gare ferroviaire Bessengue(Douala)- Yaoundé.

C’est en respect du communiqué signé du ministre des transports, annonçant le voyage inaugural du train express, que celui-ci a été effectif le 1er juillet 2021. Parti de Douala à 6h, c’est à 14h que le train a atteint son terminus à Yaoundé. Le train express vient avec une nouvelle formule et propose des innovations en matière de desserte. C’est donc une sorte de renaissance dans le transport ferroviaire au Cameroun.

 Un nouveau visage

Selon l’annonce faite par le ministre Ngalle Bibehe, la nouvelle formule offre deux trains quotidiens. Il s’agit d’un au départ de Douala (6h) et d’un autre au départ de Yaoundé (14h). La desserte aussi devra s’étendre aux gares d’Edea et Messendo dans le littoral. Pour ce qui est de la région du centre, les gares de Makak, Eseka et Ngoumou seront aussi desservies par le train express.

Le changement notoire est que le train express semble améliorer les conditions de voyage. Selon un cadre de camrail, les populations pourront se mouvoir en toute quiétude. Il a déclaré à cet effet :  » contrairement à l’intercity qui était un train direct, le nouvel express permettra aux voyageurs de diverses localités de se déployer dans de bonnes conditions ».

C’est à croire que la société camrail, en charge du transport ferroviaire au Cameroun, marque un véritable saut qualitatif. Dans son propos, ce cadre de camrail a aussi fait savoir que :  » Les populations connaîtront un confort supérieur à celui des trains habituellement empruntés »

 Moyens techniques d’appoints.

Cependant, il est à noter que les voyages pourront compter les nouvelles locomotives General Electric. Celles-ci avaient été acquises par l’Etat du Cameroun, dans le but d’améliorer les conditions de voyage. Il faut rappeler que, les concessionnaires constitués du comité de transport voyageurs et du comité interministériel des infrastructures ferroviaires rassurent de la qualité du trafic. Ils sont d’ailleurs ceux qui ont supervisé le processus de réhabilitation de 11 voitures voyageurs. 1,3 milliards de FCFA, avaient été déboursés pour la rénovation et l’aménagement de ces voitures à l’usine de Douala Bassa.

 Sécurité et prix au service des voyageurs.

Camrail fait par ailleurs savoir que l’aspect sécuritaire est son leitmotiv pour le plus grand bien des usagers. La société fait savoir que :  » un point d’honneur est mis sur la sécurité des circulations ferroviaires et sur la qualité des services ».

Cependant, le rapport qualité-prix est de mise. Selon la grille tarifaire, au départ de Douala, le ticket coûte 3500f en première classe pour Edea; 4500f pour Messendo ; 5500f pour Eseka ; 7000f pour Makak; 8000f pour Ngoumou et 10.000f pour Yaoundé. Toutefois, il faut remarquer qu’en classe premium , les prix affichent une baisse, minime soit-elle. Ces coûts sont modulables en fonction des itinéraires.

DONALD ARMEL OMOLOBINA

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.