Cameroun : Un mort de choléra déclaré à Douala

Cameroun : Un mort de choléra déclaré à Douala

Déjà 10 cas recensés et un décès enregistré il y’a deux semaines dans la région du littoral.

L’apparition de cette maladie bactérienne est la conséquence de mauvaises conditions d’hygiènes observées dans cette partie du pays, qui compte plus d’un million d’habitants. Il est à noter que depuis plusieurs années, cette maladie fait des ravages dans le pays. De 2018 à 2019, 120 personnes ont perdu la vie suite à cette pandémie.

Le Nord avait enregistré à cette époque-là 1212 cas, l’Extrême Nord 629 cas, le Sud-ouest 362 cas, et ces régions étaient considérées comme les plus touchées . Cette maladie se manifeste par les vomissements, la diarrhée et la fatigue.

 Malgré les multiples promesses gouvernementales, des millions de camerounais n’ont pas toujours accès à l’eau potable et vivent dans l’insalubrité et la promiscuité.

Barrons la voie au choléra

Pour barrer la voie au choléra et à la propagation de cette maladie, nous devons observer des mesures barrières :

•          Se laver les mains régulièrement,

•          Laver les aliments avant de les consommer ;

•          Vivre dans un environnement sain et propre

Surtout avec la saison de pluie et des risques d’inondations dans certains quartiers de la ville de Douala, le personnel de la santé devrait accélérer la campagne de vaccination déjà annoncée.

Faustin KAMGUE

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.