Europe - Amérique : la guerre des vaccins anti COVID au cœur de la rencontre.

Europe - Amérique : la guerre des vaccins anti COVID au cœur de la rencontre.

Les vingt-sept pays de l’Union Européenne se sont retrouvés hier, jeudi 25 mars 2021 par visioconférence avec le nouveau locataire de la maison Blanche Joe BIDEN pour discuter des problèmes qui secouent l’UE et leur allié l’Amérique.

Les enjeux de la rencontre virtuelle du sommet,

La rencontre du sommet virtuelle à Bruxelles avait pour objectif la discussion de l’épineuse question de guerre des vaccins covid-19 dans l’union européenne, voir les relations entre l’Amérique et l’UE sous l’administration BIDEN, mais aussi, les relations entre la Turquie, la Chine et la Russie étaient au cœur des discussions.

Concernant le vaccin contre la Covid-19,

Les vingt-sept pays de l’Union Européenne ont estimé la nécessité de protéger leurs vaccins dans la zone européenne, secouée par la flambée des cas du nouveau Variant britannique, la mauvaise coordination entre les vingt-sept concernant la vaccination contre la  covid-19, surtout l’exportation des vaccins covid-19 dans la zone, l’insuffisance des vaccins dans la zone euro.

Relation Amérique – UE,

Lors de ce premier sommet, les vingt-sept ont insisté sur la coopération, la relance des ententes entre les deux alliés afin de résoudre les questions comme l’économie, le nucléaire iranien, le commerce, etc..

En effet, Biden à réaffirmer son attachement à la relation des vingt-sept pays de l’Union Européens.

Les promesses de Biden,

Le chef d’état américain promet une accélération de la vaccination, passant de   cent millions de doses à deux cent millions aux américains.

Conclusion du sommet,

Les vingt-sept pays de l’Union Européenne ont conclu l’arrêt de l’exportation des vaccins covid-19 à l’extérieur de l’UE, la menace d’abandonner le vaccin Astra Zeneca à cause du retard de production et le manque de coopération avec le Royaume-Uni. Le Chef de l’État français Emmanuel Macron a annoncé en cette occasion, en qualifiant le projet de vaccination par la fin de la naïveté de l’UE, qu’il n’aurait plus d’exportation des vaccins dans l’UE sans l’alimentation des vaccins à ces pays membres.

Affaire à suivre….

Source Focus Média Afrique (KAO François correspond à Lomé).

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.