culture : Grand chantier du Minac et du Feicom sur la lecture

culture : Grand chantier du  Minac et du Feicom sur la lecture

Le 8 juillet 2021, le ministère des Arts et de la Culture (minac) et le Fonds Spécial d’Equipements et d’Intervention Intercommunal (Feicom) ont signé un protocole d’accord visant à promouvoir cette activité.

Jacques Blaise Nkene, secrétaire général par intérim du Minac et Philippe Camille Akoa ont conjugué pour un partenariat. L’accord engage les deux parties vise  à collaborer en matière de production littéraire.

 Engagé pour une période de trois ans, le partenariat se veut éventuellement renouvelable.

En rappel, le Feicom se présente comme cette institution, qui met un point d’honneur sur la culture en matière de production littéraire. Il encourage la lecture et l’écriture à travers son concours littéraire.

Rendu à sa 4ème édition, l’on peut remarquer que le livre et la lecture peuvent compter sur le Feicom. D’après le directeur général du Feicom :  » Ce concours littéraire est devenu une tradition ». À travers le nouveau partenariat, il sera question pour le Minac d’apporter toute son assistance technique. Ce n’est que comme cela que,les écrivains en herbe pourront produire des livres de qualité dans divers domaines. Il a ajouté que :  » Nous encourageons cela pour que la sclérose intellectuelle ne s’installe pas au Feicom ».

C’est dans le même ordre d’idées que Jacques Blaise Nkene, du Minac rassure de ce que le Feicom pourrait compter sur l’expérience du ministère. Celui-ci entend se déployer pour l’atteinte des objectifs de création artistiques auprès du personnel du Feicom. Ceci au travers des événements et autres activités culturelles organisées par son partenaire.

 Perspectives

La coopération entre les deux institutions s’étendra à des activités véritables de promotion de la lecture. Il s’agit des journées portes ouvertes de la médiathèque du Feicom ; un concours littéraire annuel, pour le plus grand bien des employés du Feicom. Pour se faire, il sera aussi question de développer la diffusion des arts et la culture.

Présent à la cérémonie de signature du protocole, le directeur du livre et de la lecture au Minac s’est intéressé aux initiatives permettant de déceler des talents. Edmond Mballa Elanga puisqu’il s’agit de lui a indiqué que :  » L’initiative du Feicom est salutaire… On formalise simplement le partenariat… qui permettra un meilleur suivi de cette activité » . Les amoureux du livre et de la lecture au Feicom, peuvent d’avantage croire au développement de leur passion.

DONALD ARMEL OMOLOBINA

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.