décentralisation : perspectives financières et budgétaires des régions

décentralisation : perspectives financières et budgétaires  des  régions

Le conclave du 19 août 2021 à Yaoundé avec les exécutifs régionaux et les services compétents de l’État ont examiné la question.

La séance de travail qui réunissait les présidents de régions, les services techniques du ministére des finances( MINFI) , de l’économie et de l’aménagement du territoire ( MINEPAT) et de la décentralisation et du développement local( MINDDEVEL)avait pour but, de s’accorder sur la répartition des crédits alloués aux collectivités territoriales décentralisées( CTD).

Les finances publiques 2022 sont en perspective, depuis l’ouverture des travaux de l’élaboration du budget de l’Etat, le 23 août 2021. Lesdits travaux s’achèvent le 31 août 2021. C’est d’ailleurs le ministre de l’économie de la planification et de l’aménagement du territoire, qui a conduit à Yaoundé les travaux des conférences élargies, de programmation budgétaire et de la performance associé 2022-2024.

Conférence budgétaire conjointe.

La conférence du 18 au 19 août 2021, était effectivement conjointe, MINFI , MINDDEVEL, MINEPAT. C’était le lieu d’examiner et approuver, la répartition des crédits fait par les CTD, pas grandes masses de classification économiques par programme et par action. Il s’agissait aussi, de renforcer l’alignement budgétaire et programmes des CTD aux politiques nationales. À cet effet, il a été pensé l’amélioration de la cohérence entre les programmes, des différentes catégories des CTD.

Application du code général des CTD.

Il faut dire que, la vérification des éléments de coûts des activités proposées, est en application des dispositions du Code Général des CTD et de la loi 2018, portant régime financier de l’État. Remarquons tout de même que, l’année 2021 a pas été fructueuse pour les collectivités territoriales décentralisées. Un retard dans le transfert de certaines compétences aux CTD, a eu pour conséquence une baisse des provisions budgétaires. Rappelons ainsi que, le budget prévisionnel était de 590 milliards de francs Cfa dans la loi de finances initiale, mais ce montant a chuté à 237,7 milliards de francs Cfa en révision. Toutefois, les collectivités territoriales décentralisées espèrent au moins, 595 milliards de francs CFA pour l’exercice 2022. Ceci comptant, sur les mesures correctives prescrites, par le Premier ministre lors du Conseil national de la décentralisation en juin 2021 .

Redistribution.

Le gouvernement conjecturait, les ressources budgétaires totales, à 5 649, 7 milliards de francs Cfa en 2022. Les recettes internes et dons étant estimés, à 3773,2 milliards de francs CFA. C’est ainsi qu’une estimation, peut-être faite pour les CTD, de la mise à disposition d’une enveloppe de 595,98 milliards de francs Cfa, soit 15 % des recettes transférables de l’État. Il faut donc dire que, le transfert effectif des compétences et des ressources associées aux CTD, est la priorité du gouvernement en matière de décentralisation pour 2022.

DONALD ARMEL OMOLOBINA

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.