Can Total Energies : Digital Access joue sa partition

L’organisation vient de convier une quinzaine de journalistes, web journalistes, et bloggeurs à un atelier sur la lutte contre les fake-news et discours haineux en ligne.

Can Total Energies : Digital Access joue sa partition

L’atelier était articulé autour de présentations abordant des thèmes variés. De l’environnement juridique des TIC et de la liberté d’expression au Cameroun, aux rapport et impact entre le journalisme aujourd’hui et les réseaux sociaux en passant par les techniques d’identification de fake news et des modes d’expression des discours haineux et dangereux les participants ont été largement édifiés.

La mobilisation autour de la CAN, se veut sur plusieurs fronts

Les réseaux sociaux sont aujourd’hui densément utilisés par les Camerounais et pour chacun à des fins diverses. Un constat qui justifient l’adoption par le législateur Camerounais de lois et de principes régissant le domaine. Les enjeux de ces travaux à la veille du lancement de la Coupe d’Afrique des Nations au Cameroun, Rigobert KENMOGNE de l’équipe Digital Access les décline en ces termes : « Il était question de permettre aux participants de mieux utiliser et comprendre les enjeux d’une plate-forme internet pour lutter contre la désinformation les discours de haine et les discours dangereux. Qu’on le veuille ou pas, une fête comme la CAN ça mobilise beaucoup d’argent pour le Cameroun donc elle doit être fêtée convenablement et chacun se doit d’apporter sa contribution ». Une contribution de Digital Access qu’il rappelle d’ailleurs citoyenne.

L’urgence de barrer la voie aux discours de haine

Le Coordonnateur du Programme National de Lutte contre les Fake News et les Discours Haineux et Dangereux en ligne au Cameroun, Arouna MFENJOU, n’a quant lui pas manqué l’occasion d’inviter les hommes et femmes de médias à plus de vigilance et à plus de responsabilité dans l’appréciation et le partage de l’information en ligne, les auteurs de la désinformation et autres fake news s’illustrant à chaque fois par une effrayante ingéniosité et habileté. Le choix minutieux des mots doit également être pris très en compte et au sérieux. Il faut donc à en croire les Organisateurs, veiller à encourager les supporters à ce que les informations et échanges en ligne ne soient pas de nature à heurter, à blesser ou à violer les libertés des adversaires de jeu.


La collecte, le traitement et la diffusion de l’information en ligne se doivent d’être dictés et assujettis au stricts respect des canons et de la déontologie journalistique renchérira Brice NGOLZOK.

Une application pour soutenir la noble quête

Mise en ligne par Digital Access depuis quelques mois l’application SM CHECK téléchargeable sur playstore est une application mobile libre d’accès qui encourage et aide à lutter contre les fake news et les discours haineux. Elle éduque les utilisateurs internet d’Afrique et du monde sur les effets dangereux des fake news, des discours de haine et discours dangereux.

L’atelier était sanctionné par la remise de certificats de participation à la quinzaine d’homme et femmes de médias présents. La balle est désormais dans le camp des maîtres de l’information pour une gestion plus responsable de l’information tout au long de la grand-messe du football Africain.

Rolande AGONG

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.